Tourisme La SMIT dresse un bon bilan 2012

Tourisme La SMIT dresse un bon bilan 2012

La Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), un des outils mis en place par le gouvernement pour appuyer le déploiement de la Vision 2020, a tenu une réunion de son conseil de surveillance le 27 décembre dernier, sous la présidence du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad.

La station balnéaire de Martil verra, comme à Fès et à Benslimane, la création de resorts thématiques.

La SMIT a été amenée au cours de l’exercice 2012, à repenser le secteur touristique dans le Royaume, notamment à travers une nouvelle réorganisation orientée métiers. Elle s’est aussi penchée sur un processus de spécialisation pour chaque domaine d’activité, permettant de repenser le fonctionnement général du secteur et d’assurer une planification spécifique axée sur un système de veille stratégique. Parmi les actions phares de l’année qui s’achève, l’élaboration de contrats-programmes régionaux.

L’ensemble de ces contrats a été validé par les différentes parties prenantes. Côté promotion de l’investissement, de nombreuses mesures ont été adoptées par la SMIT, notamment la tenue de manifestations et de salon spécialisés à l’échelle internationale comme le Central Asia and Turkey Hotel Investment Conférence à Istanbul, l’Arabian Hotel Investment Conference à Dubaï, le Russia Hotel Investment Conference à Moscou, le Global City Scape à Dubaï et le World Travel Market à Londres. De plus, la SMIT a aussi co-organisé des événements à l’échelle nationale, à l’instar du Salon international de développement des arrière-pays (SIAPAT), à Taroudant.

Promouvoir le tourisme médical

Cette forte dynamique de la SMIT durant l’année 2012 s’est par ailleurs traduite par la finalisation de plusieurs projets à Bouznika, Casablanca et Marrakech pour un montant global de 14 milliards de DH. Ces programmes de grande envergure devraient permettre, d’ici à l’horizon 2015, la création de 5 500 emplois directs et de 12 500 lits supplémentaires. Ce sont des indicateurs qui ne sont pas très loin des objectifs tracés par la Vision 2020, lesquels prévoient notamment une moyenne de 15 milliards de DH d’investissements touristiques par an.Pour poursuivre ce processus de développement des investissements touristiques, la SMIT a tracé pour l’année 2013 des objectifs ambitieux, notamment la finalisation des études de faisabilité de plusieurs projets prévus pour un coût global de 38 milliards de DH. Ceci permettrait d’augmenter les capacités litières de 36 000 lits et de créer 10 000 emplois supplémentaires. À cela, s’ajoute la volonté de créer aussi des resorts thématiques à Fès, à Martil et à Benslimane. Il est enfin prévu le lancement d’études sur le tourisme médical et le tourisme durable.

Repères

·     Les programmes lancés devraient permettre, d’ici à l’horizon 2015, la création de 5 500 emplois directs et 12 500 lits supplémentaires.

·     Objectif : 15 milliards de DH d’investissements touristiques par an.

SOURCE WEB  Publié le : 30 Décembre 2012 - I.L.A., LE MATIN