Fès-Boulmane Infrastructures touristiques Sept projets pour booster le tourisme

Fès-Boulmane    Infrastructures touristiques  Sept projets pour booster le tourisme

Pour matérialiser son positionnement touristique et pour réaliser les objectifs tracés dans le cadre du contrat-programme régional, la région de Fès-Boulemane table sur un ensemble de projets structurants correspondant à un investissement de 7 134,5 MDH et 22 projets complémentaires correspondants à un investissement 775,64 MDH.

La région veut désormais se positionner comme un pôle culturel touristique de premier ordre.

La région Fès-Boulemane affiche l’ambition de se positionner comme une destination culturelle en mettant en valeur notamment sa richesse culturelle et la diversité de ses sites naturels. Elle table sur le contrat-programme régional récemment signé entre les différents intervenants du secteur dans la région pour pouvoir accueillir près de 1,1 million de touristes à horizon 2020 et de se doter d’une capacité additionnelle de 13 000 lits. Et pour atteindre cet objectif, 29 projets ont été arrêtés, dont 7 projets structurants correspondant à un investissement de 7134,5 MDH et 22 projets complémentaires, qui permettront d’enrichir et de densifier le tissu de l’offre touristique régionale.

Ces projets sont répartis en quatre programmes : «Animations, sports et loisirs», «Éco/développement durable», «Patrimoine et héritage» et «Niche à forte valeur ajoutée».
Le Programme «Animation, sports et loisirs» vise le développement d’une offre d’animation variée et complémentaire aux infrastructures touristiques existantes. Il se décline au niveau de Fès-Boulemane en deux projets structurants, à savoir la création d’une constellation de ressorts thématiques et l’aménagement de plusieurs places à fort intérêt touristique au sein de la Médina de Fès. Le projet de constellation de resorts thématiques à Fès devrait proposer une nouvelle offre d’hébergement pour répondre aux attentes d’une clientèle exigeante qui souhaiterait vivre une immersion guidée dans l’expérience de Fès. Un terrain de 25 hectares a d’ores et déjà été identifié, le foncier restant est en cours d’identification. Le développement du projet, qui nécessite un investissement estimé à 6 milliards de DH, est prévu pour la période 2012-2020. La totalité de cet investissement sera financée par le secteur privé.

Le projet d’aménagement des places de la Médina de Fès consiste à revaloriser plusieurs places publiques de la Médina de Fès, pour en faire de véritables points de convergence et de vie, à travers un aménagement paysager, urbain (revêtement du sol, embellissement des façades, mobilier urbain, éclairage public, signalétique, etc.) et touristique (kiosque d’informations, borne d’information interactive, relais d’information touristique, etc.). Le projet nécessitant un investissement estimé à 20,5 MDH, est prévu sur la période 2012-2015. La totalité de cet investissement sera financée par le secteur public.

Le programme «Niches à forte valeur ajoutée» comprend, pour sa part, la création d’un réseau de hammams et de SPA de luxe au sein de la ville de Fès. Ce projet devra permettre à la ville d’appuyer sa croissance sur l’engouement actuel des touristes pour les activités liées au bien-être. Il prévoit notamment la création d’un label et/ou d’une marque Hammam Fassi de luxe, le développement d’un réseau d’équipements de bien-être traditionnel dans la médina de Fès et la réhabilitation et valorisation de certains hammams traditionnels pour en faire des centres de bien-être prodiguant des soins et des rituels ancestraux de haut standing.

Le développement du projet devrait absorber un investissement total estimé à 50 MDH financée par le privé.

À noter aussi que le programme «Patrimoine et héritage» comprend la mise en place de centres et de circuits d’interprétation de la Médina de Fès, la création d’une offre d’hébergement traditionnel à Fès, ainsi que la réhabilitation et la valorisation de médersas de la ville impériale. Le projet circuits d’interprétation de la Médina de Fès prévoit d’aménager 5 circuits touristiques thématiques au sein de la Médina de Fès avec une enveloppe du secteur public de 51 MDH. Le projet de création d’un centre d’interprétation du patrimoine vise à mettre en place un équipement culturel et touristique dont la fonction principale sera d’informer, de sensibiliser et d’initier tous les publics au patrimoine historique et culturel unique de la Médina de Fès. Le secteur public lui consacre une enveloppe de 8 MDH. Et pour renforcer l’offre d’hébergement, il est prévu un projet avec un investissement de 994 MDH, correspondant à la reconversion de plusieurs anciennes demeures de caractère de la Médina de Fès en riads et palais d’hôtes avec l’ambition de mettre sur le marché quelque 2 000 lits additionnels.

Le dernier projet correspond à la restauration d’anciennes medersas de caractère dans la Médina et à leur mise en valeur à travers leur introduction dans différents circuits touristiques. Le développement du projet, qui va nécessiter un investissement total estimé à 12 MDH, est porté par le public.

Repères

 

 ·                                 Le contrat-programme régional devrait permettre d’accueillir près de 1,1 million de touristes à horizon 2020 et de se doter d’une capacité additionnelle de 13 000 lits.

·                                 29 projets ont été arrêtés, dont 7 projets structurants correspondant à un investissement

·                                 de 7 134,5 MDH et 22 projets complémentaires.

Publié le : 18 Juin 2013 –

SOURCE WEB Par Rachida Bami, LE MATIN

Tags : La région Fès-Boulemane- Ces projets sont répartis en quatre programmes- nouvelle offre d’hébergement- projet d’aménagement des places de la Médina de Fez- aménagement paysager, urbain- Le contrat-programme régional-  restauration d’anciennes medersas- Médina de Fès-