Sahra mon amour Trois femmes, une solitude “Sahra mon amour”, une pièce de théâtre créée en 2010 et mise en scène par Ghassan El Hakim, revient sous un

  Sahra mon amour     Trois femmes, une solitude   “Sahra mon amour”, une pièce de théâtre créée en 2010 et mise en scène par Ghassan El Hakim, revient sous un

 

“Sahra mon amour”, une pièce de théâtre créée en 2010 et mise en scène par Ghassan El Hakim, revient sous une autre forme et réunira, le 4 août à Casablanca, deux comédiennes et un musicien dans un lieu insolite (la coupole du parc de la Ligue arabe). L'œuvre, qui fait revivre des textes de Jean Marie Gustave Le Clézio, évoque trois femmes, trois destins confrontés au désert de la vie moderne.

Construite à partir de textes du grand auteur francophone et lauréat du prix Nobel de littérature 2008 JMG Le Clézio, extraits de sa nouvelle Kalima, de son célèbre roman Désert et de Voyages de l'Autre côté, la pièce “Sahra mon amour” de la compagnie Kaktus sera jouée à la fin de la semaine prochaine à Casablanca.

Cette œuvre mêle à la fois théâtre, danse et musique, sur une épopée qui raconte les destins croisés de trois femmes.

Trois femmes, trois destins

“Sahra mon amour” relate l’histoire de trois femmes entre le fardeau des souvenirs et le poids de l’exil. Trois femmes qui laissent derrière elles leurs origines pour voyager et qui se confrontent à la réalité du monde moderne, en un mot, à son désert.

Kalima, personnage du recueil Cœur brûle et autres romances, quitte son Tanger natal pour tenter une nouvelle vie en France, croyant y trouver l’Eldorado. Vite confrontée à la dure réalité, elle prend conscience qu’elle est définitivement seule dans la vie et qu’elle doit faire avec jusqu’à la mort, absurde et sordide comme il se doit.

Lalla Hawa, héroïne principale de Désert quitte elle, le sud du Maroc pour Marseille où elle fait face à la misère et à la solitude.

Quant à Naja Naja, personnage de Voyages de l'autre côté, elle est une créature romanesque singulière et irréelle, en marge de la société. Elle nous emmène vers notre propre monde pour le redécouvrir autrement, un monde de poésie et de beauté, car avec elle, la solitude se transforme en vision positive.

Sur une musique signée Singhkeo Panya, la pièce interprétée par Aïcha Ayoub et Kimbely Jeitz réunit sur scène ces deux comédiennes et ce musicien, dans une œuvre où la musicalité du texte et la présence du corps restent essentielles.

Assurément un spectacle plein d'émotions, qui entremêle musique, danse et théâtre. À ne pas rater !

SOURCE WEB Par Aufait Maroc

Tags : auteur francophone et lauréat du prix Nobel de littérature 2008 JMG Le Clézio- nouvelle Kalima- Désert - Voyages de l'Autre côté- œuvre où la musicalité du texte et la présence du corps restent essentielles- vers notre propre monde pour le redécouvrir autrement, un monde de poésie et de beauté, car avec elle, la solitude se transforme en vision positive-