Cacophonie autour du tourisme à Marrakech en proie à la pédophilie Pour préserver l’image de marque du tourisme marocain, Lahc

  Cacophonie autour du tourisme à Marrakech en proie à la pédophilie   Pour préserver l’image de marque du tourisme marocain, Lahc

Pour préserver l’image de marque du tourisme marocain, Lahcen Haddad, ministre du Tourisme n’y est pas allé par quatre chemins.

Il a évoqué « la tache collée » au tourisme du royaume, à savoir la pédophilie. Le ministre précise que, « 70% des cas d’agressions sexuelles relevées dans la ville de Marrakech commis sur des mineurs sont l’œuvre de ressortissants marocains », selon une étude réalisée, en 2003 par l’UNICEF. Ces propos ne semblent pas être du goût de Fatima Zahra Mansouri, maire de la ville de Marrakech qui qualifie d’offense. « Et c’est la deuxième fois qu’un responsable gouvernemental porte atteinte à la dignité des Marocains en impliquant la ville ocre dans le problème du tourisme sexuel », rétorque la maire t allusion à Musten faisant allusion à Mustapha Ramid qui soutenait que « Marrakech accueillait un bon nombre de pédophiles »

SOURCE WEB par VillesduMaroc

Le 29 0/ 2013

Tags : Pour préserver l’image de marque du tourisme marocain- Lahcen Haddad, ministre du Tourisme- « la tache collée » au tourisme du royaume, à savoir la pédophilie- 70% des cas d’agressions sexuelles relevées dans la ville de Marrakech commis sur des mineurs sont l’œuvre de ressortissants marocains- étude réalisée, en 2003 par l’UNICEF- Fatima Zahra Mansouri, maire de la ville de Marrakech- atteinte à la dignité des Marocains-