Fondation Lalla Salma Campagne de prévention du cancer du sein

 Fondation Lalla Salma   Campagne de prévention du cancer du sein

• La Fondation Lalla Salma - Prévention et traitements des cancers a choisi ce mois d’octobre pour lancer sa vaste campagne de sensibilisation et de mobilisation pour le dépistage du cancer du sein en collaboration avec le ministère de la Santé. L’objectif de cet événement est d’inciter les femmes de plus de 45 ans à se faire dépister.

• Au Maroc, environ, 30 000 personnes sont affectées chaque année par le cancer, et parmi les femmes atteintes de cancer, 34,7% ont un cancer du sein, ce qui représente environ 7 000 nouveaux cas de cancer du sein par an. Sur le terrain, et à travers tout le Royaume, plus de 2 600 centres de santé du ministère de la Santé seront mobilisés pour procéder à ces mammographies.

Le slogan de cette campagne, qui a débuté vendredi 4 octobre, est «Le dépistage du cancer du sein peut vous sauver la vie».

Grâce au dépistage, de nombreux cancers du sein peuvent être décelés à un stade précoce. Ce niveau de détection permet d'atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement la lourdeur et l'agressivité des traitements appliqués, explique La Fondation Lalla Salma dans un communiqué. Organisé dans tous les centres de santé, le dépistage se veut gratuit pour pousser les femmes du Royaume à participer au programme national de détection précoce du cancer du sein. L’objectif de la Fondation étant de créer un véritable élan national. Le slogan de cette campagne, qui a débuté vendredi 4 octobre, est «Le dépistage du cancer du sein peut vous sauver la vie».

En cas de suspicion, et pour confirmer le diagnostic, la patiente bénéficie d’une mammographie gratuite dans l’un des centres de références de la Santé reproductive ou dans les hôpitaux. Et si un cas de cancer du sein est confirmé, le traitement sera adressé par l’un des sept centres d’oncologie et sera gratuit pour les patientes bénéficiant du Ramed.

Le diagnostic

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le dépistage est défini comme étant une action collective de santé publique minutieusement préparée permettant l’identification d’une maladie ou d’une anomalie non connue chez des sujets considérés comme indemnes. L’objectif du dépistage du cancer est d’identifier des cas précoces voire des lésions précancéreuses à un stade de meilleure curabilité par l'utilisation de tests de dépistage abordables, fiables, sans danger et acceptés par le plus grand nombre de personnes. Le résultat de ces tests est de séparer les personnes saines des personnes pouvant être atteintes de cancer et pour lesquelles d'autres examens plus approfondis sont nécessaires.

Le diagnostic précoce consiste à relever des signes précurseurs et des symptômes du cancer afin de faciliter le diagnostic avant que le mal ne soit à un stade avancé, ce qui permet un traitement plus léger et plus efficace. Plus spécifiquement, l’objectif du diagnostic précoce est de détecter le cancer à un stade de curabilité en vue de diminuer la mortalité liée au cancer en utilisant des moyens de diagnostic susceptibles d'être proposés à un grand nombre de personnes et un traitement moins agressif».


La Fondation Lalla Salma

Créée en 2006, la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitements des cancers est une fondation à but non lucratif reconnue d’utilité publique. Sa mission principale est d’améliorer la qualité de vie des citoyens atteints de cancer et de leurs proches. 

Elle soutient le ministère de la Santé dans sa politique de lutte contre le cancer, contribue à l’information, l’éducation et la prévention, améliore la qualité de prise en charge des soins, soutient la formation et la recherche scientifique et développe des programmes de soutien social. La Fondation Lalla Salma est présidée par S.A.R. la Princesse Lalla Salma.

Témoignages : Majda, atteinte du cancer du sein

  • «C’est une épreuve qui m’a appris à accepter mes limites»
  • «Mon cancer du sein a été détecté en 2005 lors de ma mammographie annuelle. J’avais alors 52 ans. La confirmation des analyses m'a été donnée par mon gynécologue et c’est là qu’un combat incessant contre la maladie a débuté. Malgré la fatigue, la douleur et la dureté des traitements, je me suis toujours évertuée à aller de l’avant, convaincue que j’aurai le dernier mot sur la maladie. Aujourd’hui en rémission, je reste consciente que je n’en ai pas totalement fini avec le cancer du sein. Toutefois, je mets un point d’honneur à aller toujours de l’avant. C’est une épreuve qui m’a appris à accepter mes limites».
  • On parle de rémission lorsqu’une affection cède du terrain et que l’état du patient s’améliore temporairement. Si tous les signes de la maladie ont disparu, il s’agit d’une rémission complète.

Publié le : 5 Octobre 2013 –

SOURCE WEB Par Lamiaâ Khalloufi, LE MATIN

Tags : Créée en 2006, la Fondation Lalla Salma- La Fondation Lalla Salma est présidée par S.A.R. la Princesse Lalla Salma- Au Maroc, environ, 30 000 personnes sont affectées chaque année par le cancer, et parmi les femmes atteintes de cancer, 34,7% ont un cancer du sein-