Tourisme WTM 2013 Des TO britanniques de retour sur la destination Maroc

 Tourisme WTM 2013  Des TO britanniques de retour sur la destination Maroc

Le Maroc, présent au WTM sur un stand de 357 m2, est représenté par 28 exposants.

C’est officiel. Des géants britanniques de la distribution touristique vont revenir pour vendre la destination Maroc. Il s’agit du groupe Monarch, à travers sa filiale Cosmos, et du groupe TUI. S’y ajoute le renforcement des lignes existantes de Brititish Airways. En marge du Salon mondial du tourisme à Londres (World travel market, WTM), le directeur général de l’ONMT, Abderrafie Zouiten, a procédé mardi 5 novembre à la signature de trois mémorandums avec ces trois opérateurs. Monarch qui dispose également d’une compagnie aérienne va ouvrir ainsi 4 nouvelles lignes vers le Maroc à partir de Londres (2 vols vers Marrakech et 2 vols vers Agadir), et ce, à partir du mois d’avril 2014. Les vols de British Airways vont passer quant à eux à 10 fréquences hebdomadaires. Notons que la deuxième journée du WTM a été marquée aussi par la signature d’un quatrième mémorandum entre l’ONMT et Royal air Maroc (RAM). La compagnie aérienne nationale va augmenter sa capacité sur le marché britannique de 67%, passant de 9 vols à 15 vols par semaine, à partir de décembre 2013. Selon l’ONMT, et à valeur aujourd’hui, Easy-Jet demeure la première compagnie desservant le Maroc en provenance de l’UK, avec 26 vols par semaine enregistrant une hausse de 37% par rapport à l’hiver 2012-2013.

Abderrafie Zouiten prévoit au total une hausse des fréquences pour l’hiver 2013/2014 de plus de 20% par rapport à l’hiver dernier. Soit 72 fréquences par semaines contre 59. «Et c’est Marrakech qui en bénéficie surtout, avec une croissance de 36%, 45 fréquences contre 33», explique Zouiten. La ville ocre s’accapare en effet 60% des vols à destination du Maroc en provenance du Royaume-Uni. Le DG de l’Office ambitionne de placer le Maroc parmi 10 premières destinations pour les Britanniques. «Et c’est à notre portée», ajoute-t-il. Cela passera par le renforcement de la qualité du service (un chantier transverse et large, qui ne dépasse pas toutefois l’Office) et un renforcement de la communication sur le marché anglais. «Nous irons davantage vers le public et renforcerons notre com dans l’événementiel», poursuit Abderrafie Zoutien qui annonce la conclusion d’autres deals avec des TO et des transporteurs britanniques prochainement.         

Prédominance d’Internet

Pour rappel, la 34e édition du WTM, organisée du 4 au 7 novembre, a attiré cette année plus de 4 400 exposants de 184 pays et 29 000 visiteurs professionnels sont attendus. Le Maroc, présent sur un stand de 357 m2, est représenté par 28 exposants, dont 11 centres régionaux de tourisme et 16 opérateurs privés. Les Marocains, comme les autres pays du pourtour méditerranéen tentent de vendre leurs produits balnéaires aux Britanniques. Ces derniers continuent de privilégier les destinations qui garantissent le soleil et les destinations à forte composante balnéaire, selon les dernières tendances exposées lors du WTM. Le facteur prix reste aussi déterminant pour eux dans le choix de leur destination de voyage : 60% des Britanniques considèrent le prix comme l’élément déterminant dans l’acte d’achat du voyage, 70% le considère comme très important et 90% utilisent internet pour préparer leurs voyages à l’étranger. 58% d’entre eux réservent leurs séjours via internet, dont 20% utilisent les smartphones et les tablettes. Et 65% des réservations sont de dernières minutes.

Pour le Maroc, les touristes britanniques affluent vers les villes du Royaume lors de trois saisons : les vacances de Pâques (mars-avril), l’été et le mois d’octobre. 


Le Maroc veut capter 1 million de touristes britanniques en 2016

En 2012, plus de 56,5 millions de touristes britanniques (contre 69 millions en 2008) ont visité l’étranger et ont dépensé 32,45 milliards de livres sterling. Leur destination phare est l’Espagne, avec 11,1 millions de touristes, suivi de la France avec 8,8 millions de touristes. L’Égypte continue son repli sur le marché britannique puisque la destination a comptabilisé 407 000 touristes en 2012 contre 749 000 en 2009. Le Maroc n’a attiré que 357 000 touristes britanniques et 137 000 MRE pour une part de marché de 1% du flux total en 2012.

À fin septembre, le nombre de touristes britanniques ayant visité le Maroc a crû de 10%. Le nombre de visites de Britanniques à l’étranger sur la même période n’a crû que de 3%. 

Il faut dire que la capacité aérienne a augmenté cette année : on note la mise en place de nouvelles routes tels Birmingham-Marrakech, Bristol-Marrakech et le renforcement de lignes existantes. 

L’ambition aujourd’hui de l’ONMT est d’attirer 1 million de touristes britanniques à l’horizon 2016, en renforçant notamment les fréquences aériennes vers le Maroc. 

Notons qu’en termes de nuitées réalisées au Maroc, le Royaume-Uni arrive en seconde position, avec 1,36 million de nuitées (en progression de 12% en 2012), derrière la France

Publié le : 5 novembre 2013 –

SOURCE WEB Par Youssef Boufous, LE MATIN 

Tags : groupe Monarch, à travers sa filiale Cosmos- du groupe TUI- renforcement des lignes existantes de Brititish Airways- Abderrafie Zouiten, a procédé mardi 5 novembre à la signature de trois mémorandums avec ces trois opérateurs- à partir du mois d’avril 2014. Les vols de British Airways vont passer quant à eux à 10 fréquences hebdomadaires- Monarch qui dispose également d’une compagnie aérienne va ouvrir ainsi 4 nouvelles lignes vers le Maroc à partir de Londres (2 vols vers Marrakech et 2 vols vers Agadir)- signature d’un quatrième mémorandum entre l’ONMT et Royal air Maroc (RAM)- hausse des fréquences pour l’hiver 2013/2014 de plus de 20% par rapport à l’hiver dernier- 65% des réservations sont de dernières minutes-