Fitur, De belles paroles pour certains…Des actions concrètes pour d’autres.

Fitur, De belles paroles pour certains…Des actions concrètes pour d’autres.

La 34éme édition du Fitur a fermé ses portes ce week-end à Madrid. Si les responsables étaient nombreux à faire le déplacement, les opérateurs sont, quand à eux, restés sur leur faim, en matière d’annonces concrètes…

Le Maroc ambitionne d’accueillir  2,6 millions de touristes espagnols à fin 2016, soit un objectif de croissance de  près de 26 %.  Aussi, qu’est ce qui a été fait à Madrid, durant le Fitur 2014 pour que le Maroc puisse escompter arriver à ces résultats ?

Le Ministre a tenu une conférence de presse où, selon le communiqué du ministère, il aurait « rappelé les bonnes performances réalisées grâce notamment aux fondamentaux forts de notre industrie touristique, et a insisté sur l’importance de renforcer les partenariats avec les acteurs touristiques pour atteindre les objectifs de la vision 2020 …»

Très bien, mais encore ?

M. Lahcen  HADDAD a également prit part, toujours selon le communiqué officiel, « aux travaux du Forum de haut niveau sur l’avenir du tourisme dans la région MENA organisé conjointement par Casa Arabe et l’OMT. Cette rencontre laquelle ont pris part les Ministre du Tourisme du Liban, de Jordanie, de Tunisie, d’Égypte et  du Maroc a été l’occasion d’un échange sur les récents développements et leur impact sur l’industrie du tourisme…

Et concrètement ?

Par ailleurs,  M. Lahcen HADDAD, s’est, encore, selon le communiqué«entretenu avec les hauts responsables du tourisme  des Émirats Arabes unis pour examiner les opportunités de partenariat en matière d’investissement. De même qu’il a étudié avec la Ministre du Tourisme palestinienne les possibilités de coopération et d’échange d’expériences entre les deux pays. »

Aussi et dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale, M. HADDAD a tenu une réunion de travail avec son homologue espagnol, M José Manuel Soria afin d’impulser la dynamique de coopération bilatéral dans le domaine du tourisme… »

Bref, rien de concret…

Du côté de l’ONMT, les actions sont plus concrètes par contre. En effet, en ouvrant de nouvelles antennes à Barcelone, Malaga, et Torremolinos, l’Office affirme sa volonté de vouloir se rattraper sur le marché ibérique. De source informée « la promotion se fera, entre autres, à travers le e-mailing et les réseaux sociaux. Une convention a été signée dans ce sens, ce 23 janvier, avec les groupes Barcelo et El Corte Inglés et qui vise tous les clients des deux firmes. »

Autre nouveauté d’approche : l’ONMT compte stimuler la demande dans les bassins de Madrid, Barcelone et l’Andalousie où un creuset de touristes sont aussi appelés à venir en voiture. En effet, un sondage mené dernièrement par les équipes de l’Office a démontré que nombreux sont les touristes potentiels ibériques qui seraient intéressés par un voyage de découvertes au Maroc. Cependant, rares ceux qui savent que notre pays est doté d’un réseau autoroutier alors qu’en venant en voiture, ils gagnent sur le coût du transport plus de 40% et sur le prix du carburant comparativement à celui pratiqué en Espagne. Idem pour les tarifs des autoroutes.

Et surtout, point fort de cette édition 2014, la signature par l’ONMT, d’un accord avec Vueling pour renforcer leur partenariat et ouvrir de nouvelles lignes.

A court terme, ce partenariat vise l’augmentation de la capacité aérienne entre Barcelone et Marrakech avec l’ajout de deux vols hebdomadaires.

Le renforcement des vols entre Barcelone et les villes de Tanger et Fès, opérés par la compagnie espagnole est également au programme ainsi qu’une nouvelle route reliant Bilbao à Marrakech et une deuxième nouvelle connexion reliant l’Espagne et le Maroc, qui devrait être mise en place en 2014.

C’est d’actions concrètes de ce genre que les opérateurs du secteur ont besoin afin d’être rassuré dans leur démarches commerciales avec les partenaires espagnoles, et non de belles paroles…

Il est temps de se mettre au travail !

27 janvier 2014_SOURCE WEB Par N.M Tourisma Post

Tags : en ouvrant de nouvelles antennes à Barcelone, Malaga, et Torremolinos, l’Office affirme sa volonté de vouloir se rattraper sur le marché ibérique- la promotion se fera, entre autres, à travers le e-mailing et les réseaux sociaux-