L\'Andalousie, berceau de l\'art islamique

 L\'Andalousie, berceau de l\'art islamique

On a souvent évoqué la beauté de l'Andalousie et l'attirance qu'elle exerce sur ses visiteurs qui se laissent envoûter par la beauté du site ; mais qu'en serait-il si cette région n'abritait pas la GIRALDA, l'ALCAZAR ou encore l'ALHAMBRA.L'art islamique siège en Andalousie, à l'Ouest de la Méditerranée ; telles des pierres précieuses, il sertit tout le sud de l'Espagne.La disposition de ces monuments quelque peu éparts rappelle des perles de culture dispersées un peu partout sur la péninsule Ibérique.En effet la GIRALDA se situe au cœur de la ville ancienne de Séville, la mosquée constitue le noyau de l'Histoire de CORDOUE, sans oublier bien sûr l'Alhambra et son célèbre parc devenus le symbole de GRENADE.Tous ces fabuleux monuments témoignent de l'âge d'or islamique. C'est en l'an 711 de l'ère chrétienne, correspondant à l'an 89 de l'hégire, que les musulmans occupèrent l'Andalousie. Forts de la naissance de l'Islam et munis de leur foi, les musulmans, au départ de la péninsule Arabique, décidèrent une vaste entreprise de conquête des terres et des peuples du Proche-Orient, d'Afrique du Nord et d'Europe Méridional.Le huitième siècle marqua le début de l'apogée de l'Islam et à l'aube de ce nouveau siècle, l'objectif des musulmans n'était autre que la conquête de l'Espagne qui devait se réaliser assez rapidement et évoluer parallèlement à un prodigieux développement de la culture et des Arts Islamiques. Les monuments qui parent l'Andalousie en sont l'évidence.CORDOUE fut la première ville espagnole à connaître la grandeur Islamique. Gouvernée à partir de 756 par le Calife Abderrahmane 1er, celui-ci fit construire la belle mosquée sur les restes d'une église chrétienne située sur la rive droite du GUADALQIVIR (en Arabe : "le grand fleuve").Abderrahmane II en 848, El-Hakam en 861 et El-Mansour en 987 procédèrent à divers agrandissements et transformations.A la fin du 10ème siècle, la mosquée de Cordoue est dotée d'un minaret comptant 267 marches, d'un vaste jardin d'orangers et d'un espace de prière couvert, d'une superficie supérieure à un hectare. Au Sud de cet ensemble se situent les jardins de l'Alcazar dotés de splendides fontaines, de fleurs et d'orangers. Tout ceci se trouve au cœur de la vieille ville. La mosquée de Cordoue connue pour ses doubles arcades rouges et blanches est marquée par le style califal qui consiste à employer des arcs en forme de fer à cheval.Ce type d'architecture continue jusqu'à nos jours à orner patios, portes et fenêtres des demeures mauresques.

Aux arcs s'ajoutent divers motifs calligraphiques, décors géométriques, polygones et étoiles ainsi que des motifs végétaux.À cette gamme de décors, l'alternance de la brique rouge et de la pierre blanche ne fait qu'embellir ce type de décoration que l'on qualifie d'architecture islamique.À cet effet, il serait utile de mentionner que le Coran prohibe toute représentation de figure humaine, d'où une inspiration basée sur des éléments moins concrets.Un autre ensemble de monuments marqués par l'Art Califal se situe à la Meina-Azzahara (en Arabe : "ville fleurie") à une dizaine de kilomètres au Nord-Ouest de Cordoue. L'ensemble n'englobe plus que quelques parties restées intactes du palais d'Abderrahmane III qui gouverna CORDOUE à partir de 929.La construction de ce palais commença en 936 pour ne finir qu'en 1013 -On y trouve une mosquée, des jardins et deux pavillons de résidence.D'autres formes d'architecture islamique qualifiées d'Almohade et de Nasride, décorent la ville de SEVILLE. En effet, après Cordoue, Séville connut les fastes de la créativité artistique islamique à travers la GIRALDA, principalement. Haute de 98 mètres, cette magnifique tour a été érigée sous le règne de Yacoub El-Mansour à la fin du 12ème siècle. À cette époque, le style Almohade dominait en Andalousie musulmane et se caractérisait surtout par la construction en briques surmontées de décors en relief.Comparé à l'art califal, l'Art Almohade est plus puriste et plus modeste dans ses motifs ; il n'y a plus d'arc, ni de construction alternant la brique et la pierre.Tout comme la mosquée de Cordoue, la Giralda dispose d'un jardin d'orangers et avoisine une cathédrale. L'un des plus beaux joyaux des monuments islamiques d'Andalousie demeure sans conteste l'ALHAMBRA à GRENADE.Situé sur les hauteurs de la ville au milieu d'un magnifique parc, l'Alhambra (en Arabe "la Rouge" pour la couleur de ses murailles) demeure le monument le plus visité d'Espagne. Sa construction remonte à la dynastie NASRIDE qui marqua l'Art Islamique durant les deux derniers siècles de présence musulmane en Andalousie.Cet Art se caractérise par l'introduction dans le décor d'éléments de stuc, de céramique et de bois sculpté comme en on trouve encore dans les vieilles demeures marocaines.À la différence de l'Art Califal en vigueur à Cordoue, quelques siècles auparavant, la silhouette des arcs est notamment plus simple et leur bordure orné de détails en plâtre.L'Alhambra est un vaste palais qui domine la ville de GRENADE à partir de ses nombreux jardins et baies vitrées. Elle abrite le Mechouar, un espace de réception, la salle des ambassadeurs, la cour des myrtes dotée d'une belle fontaine de fins jets d'eau et la célèbre cour des lions. Le bois de cèdre sculpté dominant dans les salles du palais de l'Alhambra ; les murs décorés de zelliges et de détails en plâtre forment un ensemble décoratif féerique qui ne peut que perpétuer la beauté andalouse.Dans ce même palais, un musée d'art Hispano-Mauresque expose divers objets d'art islamique tels des amphores, des vases, des brûles-parfums etc...Après le départ des musulmans en1492, Charles Quint gouverna la région et fit construire à quelques mètres de l'Alhambra l'un des plus beaux palais de la renaissance européenne ; Ces deux palais mitoyens demeurent en même temps témoins et preuves d'une histoire assez riche en apports qui n'est autre que l'Histoire de l'Andalousie.

SOURCE WEB Par La Vie Touristique

Tags : L'art islamique siège en Andalousie, à l'Ouest de la Méditerranée- GIRALDA-

ville ancienne de Séville- la mosquée constitue le noyau de l'Histoire de CORDOUE- l'Alhambra et son célèbre parc devenus le symbole de GRENADE- C'est en l'an 711 de l'ère chrétienne, correspondant à l'an 89 de l'hégire, que les musulmans occupèrent l'Andalousie-