Trois groupes allemands se retirent de Desertec

Trois groupes allemands se retirent de Desertec

MÉDITERRANÉE. Après Siemens et Bosch en 2012, c’est au tour du groupe de BTP et de services Bilfinger, de la compagnie d’électricité E.on et du groupe bancaire HSH Nordbank de se désengager du Desertec Industrial Initiative (Dii). 

Consortium créé en 2009 et basé à Munich, Dii visait à l'origine à couvrir une part des besoins en énergie de l’Europe en exploitant le potentiel solaire et éolien du sud de la Méditerranée. Le coût total du projet s’élevait initialement à 400 mrds €.

Le 5 Mai 2014  _SOURCE WEB Par Econostrum

Tags: Après Siemens et Bosch en 2012, c’est au tour du groupe de BTP et de services Bilfinger, de la compagnie d’électricité E.on et du groupe bancaire HSH Nordbank de se désengager du Desertec Industrial Initiative (Dii)- Consortium créé en 2009 et basé à Munich, Dii visait à l'origine à couvrir une part des besoins en énergie de l’Europe-