Sensibilisation Guerre déclarée aux sacs en plastique

Sensibilisation  Guerre déclarée aux sacs en plastique

L'utilisation de sacs en toile est de nature à stimuler l'économie sociale et à promouvoir le travail des coopératives.

Le Forum marocain des initiatives environnementales (FMIE) déclare une nouvelle fois la guerre aux sacs en plastique. Ses membres mènent depuis quelques jours une campagne de sensibilisation au niveau de plusieurs lieux de la ville de Fès, notamment dans les centres commerciaux qui connaissent une grande affluence pendant le mois de ramadan. Le FMIE distribue des sacs en toile aux citoyens et les incite à limiter voire à supprimer l’utilisation des sacs en plastique qui sont responsables de pollution. Il leur explique aussi que leur production émet des gaz à effet de serre responsables notamment du réchauffement climatique, et que leur recyclage consommerait plus de ressources qu’il n’en restituerait. «80% des sacs en plastique ne sont ni triés ni recyclés : entre 100 et 400 années sont nécessaires pour qu'ils puissent se dégrader.Comme ils sont légers, ils ont tendance à s'envoler et on les retrouve partout dans les milieux naturels : rivières, montagne et mer, où ils contribuent à la dégradation des paysages.», expliquent les spécialistes. Cette action s’inscrit dans le cadre du programme lancé par le ministère de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement en partenariat avec le ministère des affaires générales, le ministère des Finances.Elle a pour objectifs de promouvoir l’utilisation des sacs en toile comme alternatives aux sacs en plastique et stimuler l’économie sociale et promouvoir sa participation à la protection de l’environnement et la préservation des ressources naturelles. Il s’agit aussi de sensibiliser la population à l’utilisation d’emballage écologique et aux modes de consommation respectueux de l’environnement et de consolider les acquis des campagnes de collecte et d’élimination des sacs en plastique.«Les sacs en toile sont produits par des coopératives de couture et distribués par le Forum marocain des initiatives environnementales à Fès comme par d’autres associations environnementales au niveau de 26 villes du pays, et ce, pour sensibiliser la population à l’utilisation de sacs écologiques et d’autres alternatives au sac en plastique. Il s’agit aussi d’évaluer le programme et de définir ses modalités de pérennisation», précisent les représentants du FMIE.Une alternative vitale À noter qu’un investissement de 70 millions DH est alloué au programme lancé par le ministère de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement en partenariat avec le ministère des affaires générales, le ministère des Finances. Dans le montant global, 50 millions sont à la charge du ministère des Affaires générales et 20 millions DH en tant que contribution du ministère de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement. Au-delà de son impact sur l’environnement, le programme cible la production et la distribution de près de 3 millions de sacs en toile, l’amélioration du chiffre d’affaires d’environ 150 coopératives et l’amélioration des revenus de 2.600 adhérents. Il est question aussi de mobilisation et d’appui à près de 70 associations locales œuvrant dans le domaine de l’environnement et la sensibilisation de 3 millions de foyers aux alternatives écologiques au sac en plastique.

8 juillet 2014 – SOURCE WEB Par Rachida Bami, LE MATIN

Tags : L'utilisation de sacs en toile est de nature à stimuler l'économie sociale et à promouvoir le travail des coopératives- Le Forum marocain des initiatives environnementales (FMIE) déclare une nouvelle fois la guerre aux sacs en plastique-80% des sacs en plastique ne sont ni triés ni recyclés- entre 100 et 400 années sont nécessaires pour qu'ils puissent se dégrader- promouvoir l’utilisation des sacs en toile comme alternatives aux sacs en plastique et stimuler l’économie sociale- Il s’agit aussi de sensibiliser la population à l’utilisation d’emballage écologique- modes de consommation respectueux de l’environnement-70 millions DH est alloué au programme lancé par le ministère de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement en partenariat avec le ministère des affaires générales, le ministère des Finances- Au-delà de son impact sur l’environnement, le programme cible la production et la distribution de près de 3 millions de sacs en toile- l’amélioration du chiffre d’affaires d’environ 150 coopératives et l’amélioration des revenus de 2.600 adhérents-