Rapport Le CESE présente sa recette pour améliorer l’intégration des TIC dans le système d’enseignement

 Rapport   Le CESE présente sa recette pour améliorer l’intégration des TIC dans le système d’enseignement

 

Le CESE estime qu’il semble difficile d’échapper à la révolution numérique dans le système d’éducation.

L’assemblée générale du Conseil économique, social et environnemental vient d’adopter à l’unanimité un rapport sur «l’école, les nouvelles technologies et les paris culturels». Dans ce document, les sages du conseil se sont d’abord penchés sur l’analyse des maux chroniques du système d’éducation et de formation. Avant de formuler un certain nombre de recommandations. D’après le CESE, la régression enregistrée au niveau du secteur de l’enseignement est telle qu’il n’est plus possible de la nier ou de l’ignorer, comme il n’est plus possible de justifier les problèmes matériels, humains et institutionnels qui entravent toute tentative de réforme et de mise à niveau du système de l’enseignement et de la formation.Dans ce sens, le Conseil recommande vivement l’introduction des nouvelles technologies de l’information et de communication dans le système d’éducation et de formation. «Le CESE estime qu’il semble difficile d’échapper à la révolution numérique dans le système d’éducation et de formation sous peine de priver les jeunes générations du sésame de la réussite et de leur insertion dans le monde du travail. Et si le corps enseignant se sent menacé dans son cœur de métier par l’introduction des TIC à l’école, l’expérience déjà avancée dans bon nombre de pays montre que selon ce nouveau modèle l’enseignant reste la clef de voûte du système éducatif», note le rapport.Les sages du CESE émettent ainsi un certain nombre de recommandations visant l’accélération de ce processus d’intégration des TIC dans le système d’enseignement. Parmi ces recommandations, il y a lieu de citer la réorganisation des établissements selon deux grandes catégories à décliner à chaque niveau de scolarité (primaire, collège, lycée). Ainsi, la première catégorie rassemblera la majorité des établissements où l’on généralise peu à peu l’usage des TIC en intégrant les expériences numériques des établissements leaders. Quant à la deuxième catégorie, elle est formée d’établissements de pointe, à savoir les écoles leaders. Ces établissements connectés devront développer et améliorer leurs pratiques aussi bien pour soutenir leur propre développement que pour servir d’exemple aux autres.Une démarche qui impliquera la mise en œuvre d’une politique volontariste afin de réduire les disparités entre les régions et les milieux urbains, périurbains et ruraux et prendre en considération l’approche inclusive dans toute politique publique de l’introduction des TIC dans l’éducation et la formation. L’ambition d’une telle politique serait en effet de faire accéder progressivement tous les établissements au niveau des établissements leaders. Ce qui permettra de détacher les établissements les plus performants pour constituer des «établissements futurs». «Ces structures qui bénéficient d’une plus grande latitude par rapport aux programmes officiels auraient vocation à explorer et à expérimenter de nouvelles perspectives et devenir les plateformes de l’innovation pédagogiques et donc de l’école de futur», note le rapport.Par ailleurs, les experts du CESE appellent à la redéfinition des objectifs pédagogiques des TIC dans le système éducatif en faisant de l’informatique une voie vers d’autres approches pédagogiques, afin de permettre un meilleur suivi de certaines catégories d’élèves dans les zones enclavées et ceux en situation de handicap. Enfin, le rapport souligne l’importance du renforcement des aspects logistiques et organisationnels. En effet, les experts du CESE appellent à cet égard à l’équipement de tous les établissements de l’enseignement en connexion internet avec un débit raisonnable

La promotion de la culture dans le système d’éducation par les TIC

Le Conseil émet un ensemble de recommandations en ce qui concerne l’axe de la promotion de la culture dans le système d’éducation et de formation par les TIC. Les sages du CESE proposent en effet de construire de nouvelles relations entre la culture, l’école et le développement régional et local tout en prenant en compte les TIC dans le cadre de la mise en œuvre de la régionalisation avancée. Une action qui pourra se décliner à travers la rénovation de l’action publique dans le domaine culturel et artistique, grâce aussi à des partenariats innovants mettant en valeur les spécificités culturelles et linguistiques des différentes régions du territoire national à travers les supports numériques.

27 juillet 2014 – SOURCE WEB Par Yousra Amrani, LE MATIN

Tags : Le CESE estime qu’il semble difficile d’échapper à la révolution numérique dans le système d’éducation- D’après le CESE, la régression enregistrée au niveau du secteur de l’enseignement est telle qu’il n’est plus possible de la nier ou de l’ignorer- le Conseil recommande vivement l’introduction des nouvelles technologies de l’information et de communication dans le système d’éducation et de formation- Le CESE estime qu’il semble difficile d’échapper à la révolution numérique dans le système d’éducation et de formation-si le corps enseignant se sent menacé dans son cœur de métier par l’introduction des TIC à l’école, l’expérience déjà avancée dans bon nombre de pays montre que selon ce nouveau modèle l’enseignant reste la clef de voûte du système éducatif», note le rapport- Les sages du CESE émettent ainsi un certain nombre de recommandations visant l’accélération de ce processus d’intégration des TIC dans le système d’enseignement- Parmi ces recommandations, il y a lieu de citer la réorganisation des établissements selon deux grandes catégories à décliner à chaque niveau de scolarité (primaire, collège, lycée)- la première catégorie rassemblera la majorité des établissements où l’on généralise peu à peu l’usage des TIC- la deuxième catégorie, elle est formée d’établissements de pointe, à savoir les écoles leaders- politique volontariste- les experts du CESE appellent à cet égard à l’équipement de tous les établissements de l’enseignement en connexion internet avec un débit raisonnable- La promotion de la culture dans le système d’éducation par les TIC-Les sages du CESE proposent en effet de construire de nouvelles relations entre la culture, l’école et le développement régional et local tout en prenant en compte les TIC dans le cadre de la mise en œuvre de la régionalisation avancée-