Settat Les produits du terroir ont désormais leur Salon

Settat  Les produits du terroir ont désormais leur Salon

Le salon est un espace privilégié de partenariat et d'échange

Initié en partenariat entre la willaya de la Chaouia-Ouardigha, le conseil régional, le conseil provincial et la conseil Municipal de Settat, le Salon national des produits du terroir a ouvert ses portes hier mardi et se poursuivra jusqu’au 31 du mois courant. Cette manifestation, qui a pour thème «Les produits du terroir, vecteur de développement local», vise, entre autres, à mieux faire connaitre les développements et les perspectives d’évolution de la filière des produits du terroir au Maroc par le biais de la mise en place d’une stratégie propre à ce secteur prometteur. Ce salon a également pour ambition de faire connaitre davantage les véritables atouts et les potentialités du Maroc en la matière.

À plus grande échelle, le Salon national des produits du terroir de Settat ambitionne de créer de nouvelles opportunités d’échange et de partenariat, à travers la facilitation des échanges et des relations d’affaires et d’échange entre associations, coopératives et opérateurs de différentes régions du Royaume dans le secteur des produits du terroir. Il encourage également l’organisation de rencontres BtoB entre les professionnels intéressés par des contacts ciblés à l’avance, d’espaces privilégiés d’exposition et d’échange à la fois entre les 120 exposants participant à cette première édition et les visiteurs attendus à ce salon.

Cette manifestation, qui réunit un panel de chercheurs, de professionnels et de représentants de la société civile afin de leur permettre de partager leurs expériences en matière de conservation, de préservation et de revalorisation des produits du terroir, sera ponctuée par des conférences. Celles-ci portent notamment sur «L’importance des produits du terroir dans le développement et l’alimentation», «La stratégie du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime dans le développement des produits du terroir» et «Le rôle des consultations dans le développement et l’encadrement des organisations agricoles». À noter que la Chaouia, grenier du Maroc en céréaliculture, dont la ville de Settat est la capitale, dispose d’un potentiel agricole important, avec une surface agricole utile régionale (SAU) qui dépasse un million d’hectares, soit 10,7% de la SAU nationale. Les cultures pratiquées restent largement dominées par les céréales, soit 96% de la SAU, notamment l’orge en premier, suivie du blé dur, du blé tendre et du maïs. Le reste est cultivé en olivier et vignes (3%) et en pomme de terre (0,9%). Avec une superficie d’environ 2.000 ha de culture de menthe, la région est considérée comme la première pour la production et l'exportation de cette plante au niveau national. Quant à l’élevage, il est dominé par la production ovine avec près de 1,7 million de têtes, soit près de 10% du cheptel national, avec une forte présence de la race emblématique de la qualité régionale «Sardi». L’élevage bovin concerne pour sa part près de 273.000 têtes, soit également près de 10% du potentiel national. La région de Chaouia participe également à la couverture de 23% des besoins en viandes de volaille au niveau national et 24% en œufs de consommation. 

27 août 2014 –SOURCE WEB Par Abdellah Echakhs, LE MATIN

Tags : le Salon national des produits du terroir a ouvert ses portes hier mardi à Settat  et se poursuivra jusqu’au 31 du mois courant- faire connaitre les développements et les perspectives d’évolution de la filière des produits du terroir au Maroc par le biais de la mise en place d’une stratégie propre à ce secteur prometteur-