Énergie durable Quatre bailleurs de fonds européens mobilisent 80 millions d\'euros pour le secteur privé marocain

Énergie durable  Quatre bailleurs de fonds européens mobilisent 80 millions d\'euros pour le secteur privé marocain

Ce financement s’inscrit dans le cadre de la Facilité d’investissement pour le voisinage.

Quatre bailleurs de fonds européens se sont associés pour financer des projets privés marocains dans l’efficacité énergétique et l’énergie renouvelable. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque allemande de développement KfW, la Banque européenne d'investissement (BEI) et l'Agence française de développement (AFD) ont convenu de lancer un programme de financement intitulé The Morocco Sustainable Energy Financing Facility, MorSEFF (Facilité de financement de l’énergie durable au Maroc). Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la Facilité d’investissement pour le voisinage, l’un des outils de la politique européenne de voisinage conçue pour renforcer le soutien de l’UE au développement économique de ses pays voisins.

À travers ce programme MorSEFF, les quatre bailleurs de fonds comptent accorder au moins 80 millions d’euros pour financer, via des banques marocaines, des investissements privés (notamment l’acquisition des équipements), permettant une meilleure efficacité énergétique et la production d’énergie renouvelable à petite échelle dans différents secteurs, notamment l’industrie, l’agroalimentaire et le résidentiel. À cet effet, la BERD (chef de file de ce programme), la KfW, la BEI et l’AFD négocient avec des banques marocaines la participation à ce programme à travers des lignes de crédits qui leur seront accordées pour générer et concrétiser des investissements financièrement viables, tout en assouplissant les conditions de financement. Les financements deviendront ainsi plus abordables pour les emprunteurs finaux (PME, mais aussi particuliers) investissant dans des projets éligibles au programme MorSEFF.

Selon nos informations, le groupe BMCE Bank a été approché par ces quatre bailleurs de fonds internationaux pour la mise en place d’une ligne MorSEFF. Les négociations portent sur un prêt de 20 millions d’euros, soit 5 millions d’euros à accorder par chacune d'entre eux à la banque marocaine. Ces fonds devront être approuvés le 17 décembre prochain.

Les initiateurs de ce programme MorSEFF espèrent qu’environ 25% des fonds serviront à financer des investissements dans les énergies renouvelables et 75% dans l’efficacité énergétique. Ils entendent ainsi contribuer à l’atténuation du changement climatique en encourageant des investissements ayant pour effet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, augmenter l’utilisation des énergies renouvelables et soutenir la production locale et la R&D dans l'énergie durable. Ainsi, pour être éligibles à un financement de la Facilité, les projets doivent générer des réductions de consommation d’énergie, d’émissions de CO2 et/ou promouvoir l’utilisation d’énergie renouvelable. En finançant ces projets, la Facilité a pour objectif en outre de permettre aux entreprises, non seulement de réduire leurs coûts énergétiques, mais également d’accroître leur efficience et leur compétitivité. De plus, cela contribuera à la création d’emplois.

Par ailleurs, le programme est censé contribuer à améliorer la sensibilisation publique aux utilisations et aux avantages des technologies des énergies renouvelables et aux principes et pratiques d’économie d’énergie appliqués par des entreprises du secteur privé, notamment les PME. Autre objectif : développer une expertise technique dans l’industrie locale des services, afin de veiller à la durabilité des projets d’énergie durable, en même temps qu’à leur faisabilité technique et environnementale, aux stades de l’identification et de la préparation.

20 Novembre 2014

SOURCE WEB Par LE MATIN

Tags : Énergie durable  -Facilité d’investissement pour le voisinage- bailleurs de fonds européens- Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD)- la Banque allemande de développement KfW- la Banque européenne d'investissement (BEI)- l'Agence française de développement (AFD)- The Morocco Sustainable Energy Financing Facility, MorSEFF (Facilité de financement de l’énergie durable au Maroc)- Les financements deviendront ainsi plus abordables pour les emprunteurs finaux (PME, mais aussi particuliers) investissant dans des projets éligibles au programme MorSEFF-