Google en route pour être «maître du monde»

Google en route pour être «maître du monde»

Les premiers véhicules sous Android arrivent avant la fin de l’année

Des smartphones à moins de 100 dollars pour les pays émergents

Sundar Pichal, vice-président, pour Android, Chrome & Apps de Google présentant les chiffres concernant les ventes de smartphones. Au quatrième trimestre 2013, 315 millions de terminaux ont été écoulés à travers le monde

GOOGLE veut sa technologie partout. Alors que le nombre d’utilisateurs de téléphones intelligents fonctionnant sur Android double chaque année, le nouveau défi pour Google est de mettre son système d’exploitation partout et de conforter ses positions en multipliant les services connexes. C’est l’ambition du groupe dévoilée les 25 et 26 juin dernier lors de sa grande conférence annuelle à San Francisco.

Android domine largement le marché des smartphones. Le système d’exploitation équipe plus de 75% des téléphones intelligents vendus dans le monde, ce qui en fait un point d’entrée idéal vers les multiples services de Google, comme la recherche en ligne ou la navigation, et lui assure donc de nouvelles sources de revenus publicitaires. Le groupe cherche à atteindre les populations qui n’ont pas les moyens pour acquérir un smartphone. Il travaille avec trois fabricants à la mise au point d’un téléphone intelligent à moins de 100 dollars qui serait lancé en Inde cet automne.

Selon la direction de Google, les premières voitures dotées d’ «Android Auto», un logiciel de navigation, de musique et de messagerie, seraient commercialisées d’ici la fin de l’année. Ce système  permettra de naviguer grâce à Google Maps, qui répondra aux instructions vocales. Pour le moment, 40 industriels automobiles ont signé une alliance pour le développement et l’installation du logiciel sur leurs véhicules.

Sur les poignets, des montres LG et Samsung équipées d’Android Wear, une autre déclinaison du système d’exploitation de Google est déjà présente sur le marché. Malgré un démarrage difficile, les ventes augmentent pour ce segment de produits où Apple, le concurrent honni, est absent.

Android va également s’inviter dans les téléviseurs. Ce n’est pas la première fois que Google tente le coup. Il y a quatre ans, il avait lancé le Google TV qui n’a jamais séduit les consommateurs. Un logiciel censé permettre aux téléspectateurs de chercher et de visionner facilement des programmes directement a été présenté lors de la conférence.
Les solutions pour entreprises sont également visées par le géant américain. « Apps for business» contient des applications de travail collaboratif et de stockage partagé. «Drive for work» propose aux entreprises un espace de stockage illimité (l’offre standard était plafonnée à 30 gigaoctets avec possibilité d’acheter de la capacité supplémentaire). Les clients pourront y stocker jusqu’à 5 terraoctets (5.000 gigaoctets). Cette expansion est accompagnée par une amélioration de la sécurité. Le groupe a annoncé que les fichiers stockés sur Drive bénéficieront désormais d’un cryptage sur tous les maillons de la chaîne, pas seulement lors du transit, mais aussi sur les serveurs de Google. La même mesure s’applique à Gmail et Google Agenda.


02 Juillet 2014

SOURCE WEB Par M. L. L’ECONOMISTE

Tags : Sundar Pichal, vice-président, pour Android, Chrome & Apps de Google- GOOGLE veut sa technologie partout- le nombre d’utilisateurs de téléphones intelligents fonctionnant sur Android double chaque année- Android domine largement le marché des smartphones. Le système d’exploitation équipe plus de 75% des téléphones intelligents vendus dans le monde- avec trois fabricants à la mise au point d’un téléphone intelligent à moins de 100 dollars qui serait lancé en Inde cet automne- premières voitures dotées d’ «Android Auto»- des montres LG et Samsung équipées d’Android Wear, une autre déclinaison du système d’exploitation de Google- logiciel censé permettre aux téléspectateurs de chercher et de visionner facilement des programmes directement-«Drive for work» propose aux entreprises un espace de stockage illimité (l’offre standard était plafonnée à 30 gigaoctets avec possibilité d’acheter de la capacité supplémentaire) pour stocker jusqu’à 5 terraoctets (5.000 gigaoctets -