Agricultures familiales Promouvoir les zones oasiennes

Agricultures familiales Promouvoir les zones oasiennes

Surmonter les contraintes qui entravent le développement de la filière des zones oasiennes et rationaliser l’utilisation des ressources hydriques et la protection des terres des inondations. Ph : irmc.hypotheses.org

Des acteurs du développement des oasis ont plaidé, vendredi à Zagora, pour des politiques agricole, sociale et environnementale en faveur des agricultures familiales oasiennes pour des bonnes pratiques locales durables.

Les différents panelistes, qui intervenaient lors du 3e Forum international des oasis et du développement local à Zagora, tenu sous le thème «L'agriculture familiale dans les oasis : opportunités et défis», ont appelé à créer un environnement propice et élaborer des politiques publiques à même de promouvoir les zones oasiennes, valoriser et faire connaître les produits du terroir, le tourisme local, l'artisanat, la culture et le patrimoine matériel et immatériel, outre le soutien d'activités économiques et d'innovation des territoires oasiens.

Ils ont, aussi, appelé à fédérer l'ensemble des acteurs autour d'un projet commun de développement durable des zones oasiennes marocaines, à travers notamment la création d'un nouveau concept pour l'événement, en apportant une approche événementielle innovante et ce, afin de véhiculer une image forte, moderne et dynamique grâce à un dispositif média et hors média maximisant les retombées à l'échelle nationale et internationale.

Il s'agit aussi de promouvoir le dialogue et la coopération internationale et développer des formes de sensibilisation au profit des acteurs en faveur des agricultures familiales en leur facilitant l'accès aux informations et ressources nécessaires pour promouvoir les activités au sein des oasis, ce patrimoine civilisationnel étant témoin de la diversité de la nature originale et singulière.

Soutenant que les oasis sont aussi un levier de développement social, économique et écologique, ils ont plaidé pour des politiques publiques qui fédèrent tous les intervenants concernés, avec des objectifs bien définis.

Les intervenants ont également appelé les acteurs institutionnels du développement durable à préserver cette richesse et promouvoir ses potentiels de développement régional.

Outre les intervenants marocains, les participants venant notamment de la Tunisie, d'Egypte, de France, d'Italie et d'Espagne, ont passé en revue leurs expériences et échangé leurs points de vue sur l'évolution des pratiques et savoirs oasiens, soulignant la diversité des expériences pour des bonnes pratiques locales durables.

Le Forum, qui a débuté, jeudi, ses travaux en présence du ministre de l'Agriculture et de la Pèche maritime, Aziz Akhanouch, et du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, s'inscrit dans la stratégie de développement de la province de Zagora, à l'horizon 2020. Il permettra aux différents acteurs (responsables gouvernementaux, élus, société civile, professionnels et institutionnels) de revenir sur les opportunités à saisir et aux défis à relever pour un développement prometteur.

Initiée par l'Association du Forum international des oasis de Zagora, cette édition (18-21 décembre) met en valeur les potentialités des zones oasiennes marocaines et permettra aux différents acteurs locaux de revenir sur les opportunités à saisir et aux défis à relever pour un développement durable prometteur. 

Cette troisième édition coïncide avec la proclamation de 2014 Année internationale de l'agriculture familiale (AIAF 2014) par l'Onu, une initiative visant à rehausser l'image de l'agriculture familiale et de la petite agriculture, en focalisant l'attention sur leur contribution significative à l'éradication de la faim et de la pauvreté.

 

20 décembre 2014 –

SOURCE WEB Par MAP avec LE MATIN

Tags : Surmonter les contraintes qui entravent le développement de la filière des zones oasiennes- rationaliser l’utilisation des ressources hydriques et la protection des terres des inondations- politiques agricole, sociale et environnementale en faveur des agricultures familiales oasiennes pour des bonnes pratiques locales durables-3e Forum international des oasis et du développement local à Zagora- promouvoir les zones oasiennes, valoriser et faire connaître les produits du terroir, le tourisme local, l'artisanat, la culture et le patrimoine matériel et immatériel- fédérer l'ensemble des acteurs autour d'un projet commun de développement durable des zones oasiennes marocaines- véhiculer une image forte, moderne et dynamique grâce à un dispositif média et hors média maximisant les retombées à l'échelle nationale et internationale- les oasis sont aussi un levier de développement social, économique et écologique- Le Forum, qui a débuté, jeudi, ses travaux en présence du ministre de l'Agriculture et de la Pèche maritime, Aziz Akhanouch, et du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad- l'Association du Forum international des oasis de Zagora-2014 Année internationale de l'agriculture familiale (AIAF 2014) par l'Onu-