la parité Les femmes auront droit à un tiers des sièges au sein des futurs conseils régionaux Le projet de loi organique sur les régions encourage

la parité  Les femmes auront droit à un tiers des sièges au sein des futurs conseils régionaux   Le projet de loi organique sur les régions encourage

Le renforcement de la représentativité féminine n'en finit pas d'animer les débats.

L'égalité entre les sexes est un acquis, mais la parité demande encore plus d’effort, c’est ce qu’a affirmé le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lors de son passage, mardi dernier, devant les représentants de la nation. Interpellé sur l’état d’avancement des préparatifs pour les prochaines échéances électorales, M. Benkirane a réservé une bonne partie de son intervention à la place réservée aux femmes lors des prochaines élections. Ainsi, le Chef du gouvernement a annoncé une série de mesures légales et institutionnelles prises par les autorités publiques en vue de promouvoir le rôle de la femme dans la société. S’inscrivant dans le cadre de l’application des dispositions de la Constitution de 2011, notamment dans son volet relatif à la parité, ces différentes mesures pourront encourager l’accès des femmes aux fonctions électives, toujours selon le Chef du gouvernement.

Le tiers des sièges prévus au niveau des conseils régionaux sera donc réservé aux femmes. Selon les nouveaux projets de loi, adoptés en Conseil de gouvernement et en Conseil des ministres et bientôt soumis au Parlement, une circonscription électorale réservée aux femmes sera mise en place au niveau de chaque préfecture et province. Ces circonscriptions monopoliseront le tiers des sièges réservés aux provinces et préfectures concernées au sein du conseil de la région. Toujours au niveau de la région, des commissions seront mises en place au sein des conseils avec comme objectif la promotion de l’approche genre. Une autre mesure vient en appui à cet effort : il s’agit de la reconduction de l’idée des listes additionnelles (réservées aux femmes), au niveau des conseils de communes, qui ont été adoptées en 2009. Cette mesure renforcera la présence des femmes au niveau de la gestion de la chose locale.

S’agissant de la recomposition de la nouvelle Chambre des conseillers, la loi organique impose le principe de l’alternance entre les candidats des deux sexes au niveau des listes élaborées par les corps électeurs et qui seront représentés au sein de la deuxième Chambre. Toutefois et afin de gagner le pari de la parité, le Chef du gouvernement insiste sur un travail continu, surtout en dehors des périodes électorales. «Il faudra mettre en place des mécanismes permanents à même de renforcer la représentativité féminine», a-t-il souligné, avant de rappeler le rôle stratégique des partis politiques dans la réalisation de cet objectif. 

4 février 2015 –

SOURCE WEB Par Ayoub Lahrache, LE MATIN

Tags : L'égalité entre les sexes est un acquis, mais la parité demande encore plus d’effort, c’est ce qu’a affirmé le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, Chef du gouvernement- place réservée aux femmes lors des prochaines élections- le Chef du gouvernement a annoncé une série de mesures légales et institutionnelles prises par les autorités publiques en vue de promouvoir le rôle de la femme dans la société- Il faudra mettre en place des mécanismes permanents à même de renforcer la représentativité féminine-