L’hôtel Balima de Rabat va retrouver sa splendeur

L’hôtel Balima de Rabat va retrouver sa splendeur

Le propriétaire des murs va récupérer les clés du joyau architectural et lancera sa rénovation totale en septembre. L’avenue Mohammed V est appelée à devenir les Champs-Elysées de Rabat.
Après un combat judiciaire de cinq ans, le groupe Balima, dont la majorité du capital est contrôlé par la famille Mathias,  a obtenu une décision de la cour d’appel en sa faveur. Même si le défendeur a interjeté un pourvoi en cassation, l’enclenchement de cette nouvelle procédure n’aura aucun effet suspensif sur le verdict prononcé.
Exécutoire depuis ce vendredi 13 mars, l’arrêt judiciaire aura pour effet de contraindre le gérant à rendre la gestion de cet établissement hôtelier aux administrateurs du bâtisseur original.
A tout moment, le demandeur pourra se présenter avec un huissier de justice muni du verdict et du chèque de compensation pour récupérer la pleine jouissance de l’hôtel.
Liée par un bail commercial depuis 1932, la société Balima devra verser des indemnités à la personne morale locatrice des lieux pour la dédommager de son manque à gagner commercial.
La somme allouée par la justice n’a pas été rendue publique mais elle devrait être de l’ordre de plus d’une dizaine de millions de DH.
Le navire amiral du groupe va être entièrement rénové
Prévoyant, le groupe a déposé des demandes de permis de construire pour rénover la prestigieuse esplanade situé en face du parlement et l’ensemble de l’établissement hôtelier classé 3 étoiles.
Cette remise à niveau permettra à terme de le faire surclasser d’une étoile car à moins de les agrandir, la taille limitée des chambres ne permettra pas d’atteindre la certification 5 étoiles.
L’ambition des propriétaires est d’en faire un établissement à la mesure de l’adresse où il réside.
Cet hôtel est le premier édifice construit par le groupe Balima en 1928 et d’autres immeubles de très belle facture ont suivi qui ont marqué de leur sceau l’architecture du centre ville de la capitale.
Dès le mois de septembre prochain, il sera fermé pour des travaux qui dureront au moins une année.
Le groupe va investir un budget de plusieurs dizaines de millions de DH pour restaurer le lustre d’un établissement dont l’esplanade a été le haut lieu de villégiature des artistes et des hommes politiques marocains.
Comme annoncé dans nos colonnes, cette rénovation va ouvrir la voie à un projet plus large de réhabilitation de la prestigieuse avenue Mohammed V appelée à devenir les Champs-Elysées de Rabat.
Le démarrage de ce chantier triennal ne pouvait se faire sans récupérer au préalable cette pièce maîtresse du patrimoine immobilier du groupe Balima.
La réhabilitation programmée permettra de redessiner les contours du centre-ville qui en a plus que besoin pour se mettre au niveau des plus belles artères du monde.
14 Mars 2015
SOURCE WEB Par Medias24

Tags : L’avenue Mohammed V est appelée à devenir les Champs Elysées de Rabat- Liée par un bail commercial depuis 1932, la société Balima- Le navire amiral du groupe va être entièrement rénové- premier édifice construit par le groupe Balima en 1928 - Dès le mois de septembre prochain, il sera fermé pour des travaux - La réhabilitation programmée permettra de redessiner les contours du centre ville-