12e session de l\'AUSF Régionalisation avancée et développement des régions

12e session de l\'AUSF   Régionalisation avancée et développement des régions

«Le défi de développement territorial qui est l'un des piliers principaux du projet sociétal vise à limiter les disparités sociales et garantir les équilibres entre les espaces territoriaux», a souligné, à Missour, Mohand Laenser. Ph : DR
«La régionalisation avancée requiert davantage de développement des régions pour être plus compétitives». Mohand Laenser, qui présidait à Missour la 12e session du Conseil d'administration de l'AUSF
Le projet de la régionalisation avancée, en tant que choix stratégique adopté par le Maroc pour «consolider le développement durable du pays», impose aux régions du Royaume de «se développer davantage pour être plus compétitives et aptes à créer des richesses, et drainer des investissements», a affirmé le ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, Mohand Laenser.
Mohand Laenser, qui présidait lundi à Missour (région Bouleamne) la 12e session du Conseil d'administration de l'Agence urbaine de et de sauvegarde de Fès (AUSF), a souligné que le défi de développement territorial qui est l'un des piliers principaux du projet sociétal vise à limiter les disparités sociales et garantir les équilibres entre les espaces territoriaux .
Le domaine d'intervention de l'AUSF recèle des potentialités économiques, naturelles et culturelles, a poursuivi le ministre, notant que ces atouts ont favorisé la création de nombreux pôles dans les domaines de l'agriculture, du tourisme, et de l'industrie.
Ces potentialités, a-t-il dit, offrent des perspectives prometteuses à la région Fès-Boulemane, rappelant que les agences urbaines sont un outil d'encouragement des investissements et une composante principale de la mise en œuvre de l'approche participative locale.
Le ministre a aussi fait savoir que les agences urbaines sont appelées à adopter une approche globale pour assurer la gestion de l'affaire territoriale, et une politique axée sur la généralisation de la couverture en documents d'urbanisme, outre l'accompagnement et l'encadrement de l'expansion urbanistique et l'élaboration des études relatives à la préservation du patrimoine historique et urbanistique.
Selon Mohand Laenser, les agences urbaines sont également appelées à prendre en considération dans leurs études la dimension environnementale pour améliorer la qualité du cadre bâti et la beauté du paysage urbanistique, outre la mise à niveau du monde rural et le renforcement des actions de contrôle en matière d'urbanisme.
De son côté le gouverneur de la province de Boulmane, Noureddine Outaguella, a exhorté tous les intervenants à adhérer aux efforts déployés par l'AUSF pour réaliser les études d'urbanismes tout mettant en valeur l'abnégation et le dévouement de ses cadres pour couvrir l'ensemble des communes et des centres en documents d'urbanisme.
Le directeur de l'AUSF, Abdelali Al Kour, a, quant à lui, exposé le plan d'action de l'Agence au titre de l'année 2015, axé sur l'achèvement des études lancées et la programmation de nouveaux projets de développement.
Il a souligné dans ce cadre que l'Agence va, entre autres, poursuivre la couverture globale en documents d'urbanisme et élaborer les plans topographiques des douars sous-équipés au niveau de la préfecture de Fès et les provinces de Sefrou et Boulmane.
Après examen des différents points inscrits à l'ordre du jour, les membres du Conseil d'administration ont adopté les rapports moral et financier ainsi que le programme d'action et le projet du budget de l'AUSF au titre de l'année 2015.  

 
24 mars 2015 - 09h45
SOURCE WEB Par  MAP-LE MATIN

Tags : garantir les équilibres entre les espaces territoriaux- La régionalisation avancée requiert davantage de développement des régions pour être plus compétitives- pour «consolider le développement durable du pays», impose aux régions du Royaume de «se développer davantage pour être plus compétitives- Mohand Laenser, ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire-Selon Mohand Laenser, les agences urbaines sont également appelées à prendre en considération dans leurs études la dimension environnementale pour améliorer la qualité du cadre bâti et la beauté du paysage urbanistique-