Ecole primaire de nouvelles méthodes d’enseignement testées à partir de septembre

Ecole primaire    de nouvelles méthodes d’enseignement testées à partir de septembre

Le ministère de l'Education nationale lance en septembre une expérience pilote ambitieuse. Objectif : améliorer les curricula et les programmes.
Le ministre de l'Education nationale, Rachid Benmokhtar a présidé, le 29 mai dernier, une séance de travail en visioconférence qui a réuni l'ensemble des directeurs des académies régionales d'éducation et de formation. L'ordre du jour concerne la préparation de nouvelles méthodes d'enseignement dans les 4 premières années du cycle primaire, en visant l’amélioration des curricula et des programmes scolaires.
L'importance de ce chantier réside, selon les propos tenus par le ministre lors de cette réunion, dans le constat des difficultés d'apprentissage dont souffrent les élèves durant les 4 premières années de leur scolarité. L'objectif n'est pas de créer une rupture avec le système actuel, mais de proposer des pratiques qui visent à l'améliorer. La révision globale des curricula et des programmes scolaires devrait, quant à elle, intervenir dans le cadre du plan stratégique pour la réforme de l'éducation 2015-2030.
Ce projet de révision vise quatre leviers, à savoir:
-le renforcement des acquis des curricua actuellement en vigueur,
-l'allègement des programmes scolaires et la réorganisation de leur contenu,
-l'investissement des nouvelles connaissances en matière d'apprentissage des différentes matières,
-l'ouverture aux différents outils didactiques servant à l'apprentissage des langues, des sciences et de la socialisation des élèves.
Concrètement, Rachid Benmokhtar a appelé à constituer des groupes de travail à l'intérieur de chaque délégation, en intégrant l'ensemble des compétences locales dans le processus d'élaboration de propositions en vue d'améliorer l'apprentissage.
Les différentes délégations et académies doivent, du 1er au 6 juin, soumettre leur propositions et avis concernant les modes d'élaboration des nouveaux curricula. Ces observations et avis seront ensuite communiqués aux enseignants du cycle primaire relevant de l'ensemble des délégations entre le 8 et le 18 juin 2015.
Une réunion finale sera organisée en fin de mois pour valider le cadre conceptuel sur la base duquel seront élaborées les améliorations des curricula et programmes scolaires.
10% des établissements retenus pour une expérience pilote
A partir de cette date et jusqu'au début de l'année scolaire, les différents acteurs devront produire des modèles de cours et d'outils d'évaluation. Ces modèles seront ensuite appliqués dans 10% des établissements d'enseignement primaire dans chaque délégation du royaume.
Les groupes de travail devront, de leur côté, accompagner les enseignants des classes pilotes, en leur proposant, au fur et à mesure, des modèles de cours et des outils éducatifs. Ces commissions seront formées des inspecteurs de l'enseignement primaire, des formateurs, des enseignants des quatre premières années de primaire ainsi que d’un inspecteur du cycle secondaire.

5 Juin 2015
SOURCE WEB Par Médias24

Tags : visioconférence avec le ministre de l'Education nationale, Rachid Benmokhtar qui a réuni l'ensemble des directeurs des académies régionales d'éducation et de formation- amélioration des curricula et des programmes scolaires - préparation de nouvelles méthodes d'enseignement dans les 4 premières années du cycle primaire – ne  pas créer une rupture avec le système actuel, mais proposer des pratiques qui visent à l'améliorer- Ce projet de révision vise quatre leviers et intervient dans le cadre du plan stratégique pour la réforme de l'éducation 2015 2030 -  élaboration de propositions en vue d'améliorer l'apprentissage-