ATLAS VOYAGES PARIE SUR LES RÉSERVATIONS EN LIGNE LANCEMENT EN JUIN DE LA PLATEFORME HOTELIA.MA

ATLAS VOYAGES PARIE SUR LES RÉSERVATIONS EN LIGNE  LANCEMENT EN JUIN DE LA PLATEFORME HOTELIA.MA

2 MAROCAINS SUR 5 OPTENT POUR LES PACKAGES DU VOYAGISTE
Pour Othman Chérif Alami, PDG du Groupe Atlas Voyages, l’année prochaine promet une forte demande de voyageurs marocains sur la Turquie, l’Arabie saoudite, la France… En plus des destinations de niche à l’instar de Singapour, la Malaisie et les Seychelles  
Passer au top 20 mondial, réaliser 150 milliards de dirhams de recettes, attirer 20 millions de touristes par an… Les objectifs de la Vision 2020 du tourisme pèchent par un excès d’optimisme. Othman Chérif Alami, président du groupe Atlas Voyages, est catégorique. En revanche, le patron du premier TO marocain nuance que la vision est réalisable en 2025, pas avant. Une sortie de Chérif Alami, qui intervient lors d’un point presse organisé le 14 avril par Atlas Voyages. Le management du groupe a annoncé une série de projets programmés en 2015-2016. L’entreprise souhaite s’engager davantage dans le voyage organisé en proposant de nouveaux packages plus attractifs. L’intérêt étant de capitaliser sur de nouvelles tendances du marché pour capter une nouvelle clientèle et s’assurer des relais de croissance. 2 Marocains sur 5 optent pour les packages du voyagiste. A propos de tendances, le groupe parie sur la destination France qui reste le pays le plus visité par les Marocains. Autre segment fort, celui de l’Arabie saoudite (pèlerinage & Omra). Sur ce produit en particulier, Atlas Voyages annonce une croissance de départs de l’ordre de 12%. L’année prochaine promet également un potentiel de voyages vers la Turquie. «Les départs devront croître de 6% en 2016», annonce une étude récente. Autres tendances fortes qui se dégagent, la demande sur des destinations exotiques telles que Singapour, la Malaisie ou encore les Seychelles. Des destinations prisées par les CSP (catégories socioprofessionnelles A+, A et AB). Un portefeuille géré directement par la filiale Atlas Elite.
Pour capter la nouvelle demande, le groupe Atlas Voyages est en train de mettre en place une plateforme en ligne Bto B et Bto C. Ce dispositif, qui a coûté 12 millions de DH, sera opérationnel en juin 2015. Il permettra à une clientèle internationale (Bto
B) de se connecter à distance et vendre la destination Maroc. Pour l’heure, 1 touriste étranger sur 20 passe par les circuits de Atlas Voyages. Le groupe revendique avoir servi 150.000 clients étrangers. Plus encore, 40% des réservations se font via le Net.
Pour s’assurer de la croissance, l’entreprise parie sur les agences virtuelles à l’international, notamment en Allemagne et au Royaume-Uni. «Ce sont là les deux prochains marchés émetteurs à fort potentiel», soutient le management qui table sur un potentiel de 50 millions de dirhams en volume d’affaires sur ces destinations. La plateforme électronique (hotelia.ma) permettra aussi de focaliser 5 principales destinations européennes: la France, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas et la Belgique.
Sur le marché local, le groupe offre des prestations qui permettent de payer le package directement à l’hôtel, soit au début soit en fin de séjour. Là encore, les tendances qui se dégagent renseignent sur une forte attractivité de certaines villes. D’ailleurs, 80% de la population locale privilégient Marrakech et Agadir, comme destinations de 1er choix. Le produit Ifrane se vend aussi très bien, surtout l’hiver et le printemps. S’ensuivent les escapades culturelles à Essaouira, Fès… Le Nord affiche également une forte attractivité, sauf que la destination pâtit d’une capacité litière et hôtelière assez restreinte.
 Sur le long terme (période 2015/2020), Atlas Voyages a pour ambition de doubler son chiffre d’affaires. L’objectif est de réaliser un volume d’affaires de l’ordre de 250 millions de dirhams.
17 Avril 2015
SOURCE WEB Par Sabrina El FAIZ L’ECONOMISTE

Tags : Othman Chérif Alami, PDG du Groupe Atlas Voyages- Les objectifs de la Vision 2020 du tourisme pèchent par un excès d’optimisme- la vision est réalisable en 2025, pas avant- le groupe Atlas Voyages est en train de mettre en place une plateforme en ligne Bto B et Bto C-40% des réservations se font via le Net- La plateforme électronique (hotelia.ma) permettra aussi de focaliser 5 principales destinations européennes: la France, l’Espagne, l’Italie, les Pays Bas et la Belgique- 80% de la population locale privilégient Marrakech et Agadir, comme destinations de 1er choix-