Quel Maroc voulons nous au juste ?

Quel Maroc voulons  nous au juste ?

     
Le pays s’enflamme depuis quelques semaines… d’abord à cause du film de Nabil Ayouch, - à propos duquel je ne ferai aucun commentaire car alimenter ce débat ne sert en fin de compte qu’à nuire à l’image du pays et à propulser Nabil Ayouch au rang de cinéaste international, victime d’un pays aux idéaux d’un autre temps- Alors que ce film, en lui même, ne mérite peut-être pas autant de publicité
La seconde polémique qui est entrain de s’installer concerne le concert de la star Jennifer Lopez qui a eu lieu vendredi dernier à Rabat pour l’ouverture du festival Mawazine.

A peine le concert terminé que des voix se sont levées pour critiquer ce show et pointer du doigt la chaîne de télévision 2M qui a osée retransmettre sur ses ondes ce concert…

Là, par contre, j’y trouve à redire… Mais de quoi parle-t-on au juste ? Qu’à pu faire, Jennifer Lopez pour que les réseaux sociaux s’enflamment, que certains politiques veulent saisir la Haute autorité de l’Audiovisuel pour dénoncer l’attitude de 2M et que des médias s’insurgent ?

La star de RNB a fait son show, comme à son accoutumée… Toutes les familles présentes, ce soir là, dont je fais partie, ont dansé avec leurs enfants au rythme de sa musique entrainante. Jennifer Lopez nous a offert un concert d’une grande qualité et n’y on vu du mal que ceux qui l’ont voulu… Ceux, par contre, qui sont partis au concert, pour la prestation artistique et seulement pour la prestation artistique, n’ont rien trouvé à redire.

Chaque année, autour du Festival Mawazine, on essaye de trouver des sujets qui portent atteintes aux valeurs religieuses du Maroc. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est un Festival qui dérange certains, ceux-là même qui refusent la modernité et le monde occidental.

Les valeurs de Mawazine sont pourtant, comme l’a si bien souligné sur nos colonnes, Abbas Azzouzi, Vice-Président éxécutif de Maroc cultures, de mettre en avant «un Maroc d’ouverture, de diversité et de tolérance.».
C’est ce Maroc que j’aime et que je défends. C’est ce Maroc qui aujourd’hui fait la différence dans le monde arabe. C’est ce Maroc qui représente un antidote contre l’image négative véhiculée par les crimes terroristes commis au nom de l’Islam
Nous avons donc le devoir aujourd’hui, compte tenu de la montée de l’islamisme, de l’islamophobie et du terrorisme de défendre ce Maroc !.
Nous devons être fiers de la tenue de Mawazine à Rabat, fiers de la venue de Jennifer Lopez et de toutes les autres stars internationales et fiers de ce public marocain qui sait se déplacer en masse sans qu’il n’y ait de dérapages…
Saisissons cette chance qui nous est donnée
à nous et à nos enfants de vivre dans un Maroc qui défend ces valeurs de tolérance, N’en déplaise à certains !


2 Juin 2015
SOURCE WEB Par Par Ahlam JEBBAR Tourisma Post

Tags : film de Nabil Ayouch- ce débat ne sert en fin de compte qu’à nuire à l’image du pays- concert de la star Jennifer Lopez qui a eu lieu vendredi dernier à Rabat pour l’ouverture du festival Mawazine- Jennifer Lopez nous a offert un concert d’une grande qualité- c’est un Festival qui dérange certains, ceux-là même qui refusent la modernité et le monde occidental- Maroc qui aujourd’hui fait la différence dans le monde arabe- antidote contre l’image négative véhiculée par les crimes terroristes commis au nom de l’Islam- Maroc qui défend ces valeurs de tolérance, N’en déplaise à certains-