Quel avenir pour la destination Marrakech ?

Quel avenir pour la destination Marrakech ?

L’émission phare de Luxe Radio, «Avec ou sans parures», a réservé son édition de la semaine dernière à Marrakech. Des invités de choix étaient au rendez-vous : Hamid Bentahar, Directeur Général du pôle Luxe du groupe Accor pour l’Afrique et Personnalité de l’Année 2014, Fouzi Zemrani, Vice-Président de la Confédération Nationale du Tourisme, Adil Karim, Directeur Business Unit de Reed Exhibitions Morocco etc. La problématique et les débats étaient intéressants quand au positionnement de la ville ocre d’un point de vue touristique.
Pour la première fois, Marrakech occupe la première place du classement annuel du site TripAdvisor des meilleures destinations touristiques au monde!
Pour la 7ème édition de ses Travellers’ Choice awards, le célèbre site a annoncé que la ville ocre comptabilisait les meilleures notes des internautes dans les domaines de l’hôtellerie, de la restauration et des attractions.
Le tableau semble idyllique. Sauf qu’à en croire certains chiffres qui circulent dans la presse ces dernières semaines, on est en droit de se demander effectivement si le Maroc et Marrakech font toujours saliver les touristes étrangers et, notamment le marché numéro 1, les touristes français. Car, il n’y a pas que la menace terroriste dont pâtit le Maroc, il y'a eu avant ça la dégradation de l’image des pays arabo-musulmans avec le Printemps Arabe et avant cela la crise de la zone Euro.
Par ailleurs, Marrakech et son célèbre oasis, vieux de plusieurs millénaires, la palmeraie de Marrakech - véritable carte postale du Maroc - est menacée. En vingt ans à peine, elle a perdu 30% de sa superficie. En cause, le développement urbain, les projets touristiques mais aussi le manque d’eau qui dérègle aujourd’hui l’équilibre écologique. Et ce désastre continue, des kilomètres de pelouse continuent de se développer dans un décor désertique, pour le plus grand plaisir des golfeurs…
Désormais, chaque année, un milliard de m³ d’eau sont pompés directement dans les nappes phréatiques pour mener à bien les grands projets industriels et touristiques. Un vrai souci pour l’environnement. Dès lors, quelles sont les orientations stratégiques de la région pour les années venir? Où en est le développement de l’éco-tourisme? Et Si Marrakech ne cesse de se développer, cours-t-on vers un trop plein?
Enfin Le risque terroriste au Maghreb : quel impact sur la destination Marrakech, notamment après la dernière attaque du musée du Bardo à Tunis? Et de manière plus générale, y'a-t-il urgence à aider le tourisme, un secteur qui représente un véritable pilier de l’économie nationale avec environ 7,5% du PIB marocain?
20 Avril 2015
SOURCE WEB Par Tourisma Post

Tags : Pour la première fois, Marrakech occupe la première place du classement annuel du site TripAdvisor- on est en droit de se demander effectivement si le Maroc et Marrakech font toujours saliver les touristes étrangers- la palmeraie de Marrakech, véritable carte postale du Maroc est menacée,  en vingt ans à peine, elle a perdu 30% de sa superficie- chaque année, un milliard de m³ d’eau sont pompés directement dans les nappes phréatiques pour mener à bien les grands projets industriels et touristiques- quelles sont les orientations stratégiques de la région pour les années venir- Où en est le développement de l’écotourisme? - Et de manière plus générale, y'a-t-il urgence à aider le tourisme, un secteur qui représente un véritable pilier de l’économie nationale avec environ 7,5% du PIB marocain-