Kounouz Biladi, un outil de communication avant tout…

Kounouz Biladi, un outil de communication avant tout…

Plus de 30 000 visites enregistrées sur le site internet depuis le début de la campagne. Seulement une vingtaine d’hôtels partenaires.

Depuis le lancement, il y a quelques semaines, de la dernière campagne de communication pour la promotion du tourisme interne, les visites sur le site de Kounouz Biladi se multiplient. «Depuis le début, nous avons enregistré plus de 30000 visites, à raison de 6 000 visites par jour environ. S’il est malheureusement impossible de vous donner les retombées de ces visites, je peux vous dire que j’enregistre, à mon niveau, entre 15 et 20 réservations par jour grâce au site», confie Fouzi Zemrani, vice-président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) en charge de Kounouz Biladi et lui-même opérateur. «Lorsque l’on interroge les Marocains, on s’aperçoit que l’image de la marque Kounouz Biladi est bien ancrée. Notre orientation stratégique aujourd’hui est donc d’utiliser cette marque pour montrer la richesse de nos régions à nos compatriotes», rassure le DG de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Abderrafie Zouiten. Pour ce dernier, la question de savoir s’il était utile de maintenir un programme coûteux qui n’a pas rapporté les effets escomptés ne se pose donc même pas. 

Le digital et le manque d’implication des hôteliers ont plombé le programme

Malgré tout, les hôteliers ne se prêtent toujours pas au jeu. Seule une vingtaine d’établissements proposent des offres sur le site. C’est trop peu par rapport aux quelque 2 100 établissements classés que compte le pays. Aujourd’hui davantage présents sur les plate-formes de réservation et autres que sont Booking, Expedia ou Trip Advisor, les hôteliers ne font même plus l’effort de fixer des tarifs spécifiques pour les touristes nationaux. L’exclusivité de la nuitée la moins chère imposée par ces plate-formes de réservation les en empêche et les clients ont eux-mêmes appris à utiliser ces outils. Pour les professionnels, autrefois accusés de vendre les nuitées moins cher aux touristes étrangers, cette clause du contrat a finalement permis de rendre les prix plus transparents. Voulu comme un programme d’offres dédiées aux touristes nationaux, Kounouz Biladi se contente aujourd’hui d’être un simple outil de communication qui rappelle aux Marocains la beauté de leur pays. Beaucoup regrettent une nouvelle fois que le lancement de la campagne ait été tardif par rapport aux départs en vacances et que la campagne de publicité manque d’attrait et d’originalité. Il serait temps que les institutionnels considèrent le touriste interne dans toute sa complexité et non plus comme un voyageur en famille lambda.

Le 05 Août 2015
SOURCE WEB Par  Aujourdhui.ma

Tags : communication pour la promotion du tourisme interne- le site de Kounouz Biladi- Fouzi Zemrani, vice président de la Confédération nationale du tourisme (CNT)- le DG de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Abderrafie Zouiten- les plate formes de réservation et autres que sont Booking, Expedia ou Trip Advisor-