Le festival soufi voyage en Allemagne

Le festival soufi voyage en Allemagne

Une initiative de la Princesse Felizitas, le Prince Lippe et Faouzi Skali
Conférences et chants spirituels au menu du 12 au 14 août

Le programme artistique du festival de Fès de la culture soufie à Berlin prévoit notamment des soirées de Dhikr et de Samaa, et en vedette les derviches tourneurs d’Istanbul

Dernière ligne droite pour les préparatifs du festival de Fès de la Culture Soufie à Berlin. Prévue du 12 au 14 août, cette 1e édition se déroulera au musée Pergame et dans d'autres lieux de la capitale allemande. «Cet événement remonte à une amitié qui s'est tissée depuis des années entre un groupe d'intellectuels et d'artistes allemands, la Princesse Felizitas Reuss Shönborn, Pascual Jordan, le Prince Rudolf de Lippe et le Festival de Fès de la Culture Soufie», confie Faouzi Skali, initiateur du festival. Et d’ajouter: «ceux-ci ont été impressionnés par ce qu'avait à offrir au monde cette culture spirituelle du Soufisme qu'exprime un certain esprit de Fès, d'al Andalus et d'une façon plus générale du Maroc».
En effet, cet intérêt se portait non seulement sur la profondeur de cette spiritualité et la richesse de son patrimoine littéraire , poétique et artistique, chose largement méconnue du monde musulman dont on ne perçoit souvent aujourd'hui que des images caricaturales liées aux errances de l'actualité politique, mais aussi sur la grande ouverture de cette culture aux autres spiritualités et cultures du monde.

Comme à Fès, au musée Batha, un forum «des Cultures pour les objectifs de notre époque» sera tenu à Berlin. Présidées par le Prince Rudolf de Lippe, en concertation avec ses partenaires, les tables rondes devraient donner à ce dialogue nécessaire des cultures une dimension et une substance particulières en faisant voyager cet esprit de Fès - lui- même héritier de l'Andalousie médiévale où les trois traditions monothéistes sont parvenues à créer des conditions exceptionnelles d'un terreau culturel commun -jusqu'à Berlin. «L’objectif est d’apporter cette culture vivante au sein de l'une des plus importantes collections d'Art Islamique dans le monde, celle du Musée Pergamon dirigée par le Docteur Stéphan Weber, grand érudit, parfaitement arabisant et spécialiste de la civilisation islamique», explique Skali.

Plus qu'un nouveau Forum pour le dialogue des cultures, cette expérience cherche par la rencontre entre cette Fondation de Berlin et le Festival de Fès à initier ce "terreau de culture commun". Non pas par un retour vers le passé, même si celui-ci peut rester une source d'inspiration dans ce qu'il nous transmet de meilleur, mais en s'appuyant sur des cultures et des expériences vivantes à même d'initier des transformations réelles et la réinvention d'une Andalousie de l'esprit. «Au cœur de l'Europe, dans une ville d'une longue et riche tradition d'art, de spiritualité et de pensée cette rencontre permettra de poser sans doute des questions, et pourquoi pas des espérances, essentielles pour notre temps», promet l’initiateur du festival.

Chants spirituels à Berlin

Côté musical, Berlin reçoit pour les soirées de Dhikr et de Samaa les derviches tourneurs d’Istanbul (Turquie), la confrérie de Tariqa Khalwatiyya, le jeune marocain Marwane Hajji, et les espagnols Begoña Olavide et Javier Bergia. Bref une brochette d’artistes qui offriront des moments de ressourcement et de respiration spirituelle, de découverte à un public allemand très assidu. A noter enfin que l’événement se déroulera en présence de personnalités de marque tels Stefan Weber, le directeur du célèbre musée d'Arts Islamiques, Boutros Boutros Ghali, Ex-Secrétaire général de l'ONU, et Omar Zniber, ambassadeur du Maroc en Allemagne.

Le 06 août 2015
SOURCE WEB Par L'économiste

Tags : Le programme artistique du festival de Fès de la culture soufie à Berlin- Dhikr et de Samaa- la Princesse Felizitas Reuss Shönborn, Pascual Jordan, le Prince Rudolf de Lippe et le Festival de Fès de la Culture Soufie», confie Faouzi Skali- al Andalus- Batha- Pergamon dirigée par le Docteur Stéphan Weber- nouveau Forum pour le dialogue des cultures- Fondation de Berlin et le Festival de Fès- la confrérie de Tariqa Khalwatiyya, le jeune marocain Marwane Hajji, et les espagnols Begoña Olavide et Javier Bergia- Stefan Weber, le directeur du célèbre musée d'Arts Islamiques- Boutros Boutros Ghali, Ex Secrétaire général de l'ONU- Omar Zniber, ambassadeur du Maroc en Allemagne-