Agadir Tourisme Le marché intérieur sauve la mise

Agadir Tourisme  Le marché intérieur sauve la mise

Plus de 30.000 Marocains y ont séjourné cet été
Une éclaircie pour une année qui a commencé en baisse
La Russie et la Pologne en recul

Ce n’est pas une surprise. Le marché national se positionne en première place avec plus de 32.000 arrivées, soit 18.000 visiteurs de plus que pour la même période de l’année dernière. Au niveau des marchés de  l’Arabie saoudite, l’Algérie et les Etats-Unis, la hausse se ressent aussi. Elle n’est pas exceptionnelle mais c’est une hausse tout de même

Après une stagnation de plusieurs mois, le tourisme à Agadir reprend du poil de la bête. C’est ce qui ressort des statistiques du mois de juillet dernier, fournies par le Centre régional du tourisme (CRT) de la ville. En effet, les établissements hôteliers classés de la destination ont enregistré une augmentation des arrivées de 28,18% avec 83.308 visiteurs, contre 64.991 en juillet 2014. C’est pourquoi, le CRT n’hésite pas à parler de «prémices d’une reprise». Et avec une année qui a commencé en baisse, les professionnels comptaient sur le marché intérieur pour redresser la situation cet été. Et c’est le cas puisque les nationaux se positionnent en première place avec plus 32.000 visiteurs reçus contre 13.900 durant la même période de 2014. Sachant que le mois du Ramadan a eu lieu en pleine période estivale. La performance à la hausse s’est aussi ressentie, quoique timidement, au niveau d’autres marchés, notamment celui de l’Arabie saoudite, l’Algérie et des Etats-Unis.

Un vent de reprise a de même soufflé du côté du marché français avec une augmentation de 29,99%, soit plus de 3.857 clients reçus. Par contre, les  nuitées ont chuté de 16,22%. Tendance inverse pour le marché allemand qui a enregistré une baisse en termes d’arrivées de -15,64% et une hausse de +14,42% en termes de nuitées. Concernant les marchés russe et polonais, ils ne sont pas dans la course. Vu le recul qu’ils connaissent, aussi bien au niveau des arrivées que des nuitées.

Par ailleurs, l’analyse du cumul des arrivées et des nuitées enregistré dans les  hôtels classés de la ville d’Agadir durant les 7 premiers mois de l'année fait ressortir une baisse de 3,18%, soit  486.906 visiteurs contre 502.915 durant la même période de 2014. «Cette situation critique, nous l’avons ressentie depuis le début de l’année et même un peu avant. Elle est en partie due au contexte géopolitique des pays voisins», explique un hôtelier. Aujourd'hui, les réservations se font rares et pour les touristes étrangers qui franchissent le pas, la fidélisation est difficile vu les problèmes auxquels est confrontée la destination: capacité litière de près de 30.000 unités dont près de 10.000 ne répond plus aux normes, établissements hôteliers fermés ou en difficulté, dessertes aériennes insuffisantes, manque d’animation, produit consommé et peu réinventé.

Le 03 Septembre 2015
SOURCE WEB Par L’économiste
Tags : Le marché national se positionne en première place avec plus de 32.000 arrivées- Arabie saoudite, l’Algérie et les Etats Unis- le tourisme à Agadir- le Centre régional du tourisme (CRT)- le mois du Ramadan- les touristes étrangers qui franchissent le pas, la fidélisation est difficile vu les problèmes auxquels est confrontée la destination-