Économie verte 25 milliards de dollars pour assurer la transition au Maroc

Économie verte 25 milliards de dollars pour assurer la transition au Maroc

Hakima El Haite a recommandé aux entreprises d'adhérer à une dynamique économique tendant à réduire les émissions des gaz à effet de serre./DR 

Le Maroc a adopté un Plan des investissements verts portant sur 30 projets visant la mobilisation de financements privés et proposant des partenariats publics-privés, a affirmé El la ministre chargée de l'Environnement, Hakima Haite. Participant à une conférence sur «Le défi climatique : quelles responsabilités et quelle opportunité pour les entreprises», organisée mercredi soir à la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc à Casablanca, la ministre a précisé que le budget d'investissement de ces projets avoisine les 25 milliards de dollars sur 15 ans pour faciliter la transition du Maroc vers l'économie verte.

Hakima El Haite a, aussi, fait savoir que l'engagement du Maroc pour une économie verte se traduit par des réformes politiques, institutionnelles, organisationnelles et de financements pour le développement des énergies renouvelables et l'adoption de l'efficacité énergétique, l'économie de l'eau et la gestion durable des déchets solides et liquides.

La ministre a recommandé aux entreprises d'adhérer à une dynamique économique tendant à réduire les émissions des gaz à effet de serre et à prendre en considération le phénomène des changements climatiques dans leurs stratégies. Elle a ainsi souligné que les changements climatiques peuvent constituer un danger pour les entreprises et leur expansion, c'est pourquoi celles-ci doivent constamment trouver des solutions à même de pouvoir s'adapter à ce fléau environnemental.

El Haite a assuré que d'inlassables efforts sont actuellement consentis, à travers la mise en place de plans régionaux et de politiques sectorielles portant sur l'énergie, l'eau et l'agriculture.

Le 09 Octobre 2015
SOURCE WEB Par Les Eco

Tags : Hakima El Haite- Plan des investissements verts- la mobilisation de financements privés et proposant des partenariats publics privés- la ministre chargée de l'Environnement, Hakima Haite– la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc à Casablanca– engagement du Maroc pour une économie verte- le développement des énergies renouvelables et l'adoption de l'efficacité énergétique- les changements climatiques– la mise en place de plans régionaux et de politiques sectorielles portant sur l'énergie, l'eau et l'agriculture–