Souss Massa Drâa Les barrages prêts à affronter les pluies

Souss Massa Drâa Les barrages prêts à affronter les pluies

3 ouvrages vidés partiellement pour recevoir les eaux pluviales
Un système de veille en amont en prévention des pluies torrentielles

L’alerte météo émise sur plusieurs régions du Maroc, dont une partie se trouve dans le Souss-Massa-Drâa (Tata, Taroudant, Zagora), rappelle les craintes des intempéries qu’a connues la région l’année dernière. Pour rappel, en seulement 48 heures, Agadir avait enregistré plus de 250 mm, soit l’équivalent d’une année de précipitations.

Cette année, les autorités de la région du Souss-Massa-Drâa n'ont pas attendu les caprices de la météo pour se préparer à recevoir les premiers orages qui s’annoncent cet automne. L’Agence du bassin hydraulique de Souss-Massa-Drâa (ABHSMD), en charge de la gestion des ressources, a depuis début septembre aménagé les barrages et retenues d'eaux pluviales pour recevoir de nouveaux volumes. «En prévention des périodes de pluie, nous avons effectué des creux au niveau de 3 barrages», explique Mhammed El Feskaoui, directeur général de l’ABHSMD. En effet, afin de recevoir des eaux supplémentaires (pluies et crues), l’Agence, en coordination avec l’ONEE, procède à la réalisation des creux, en vidant un certain volume contenu dans le barrage pour recevoir des eaux pluviales. L'eau larguée n'est pas perdue pour autant. Elle est destinée à l’irrigation des régions avoisinantes et au turbinage pour la production d’électricité. D’après l’ABHSMD, trois barrages sont concernés par cette opération du fait de leur importance et leur position géographique. Ainsi, au niveau du barrage de Mansour Eddahbi, principal barrage du bassin du Drâa, dont la capacité de stockage est de 440 m3, le creux effectué équivaut à 40 millions de m3. Au niveau du bassin de Souss Massa, le barrage de Youssef ben Tachefine et le barrage de Aoulouz ont réalisé successivement un creux de 30 et de 10 millions de m3.

Ces mesures ponctuelles complètent la veille continue tout au long de l’année à l’aide d’un système de mesure sur place et un système radio pour centraliser l’information. Les informations relayées 24 h/24 permettent à l’ABHSMD d’être réactive à la moindre variation hydrologique. Pour rappel, à fin m:ars 2015, les barrages du bassin de Souss Massa ont enregistré un taux de remplissage de 82,1 % avec un volume total de 599,83 millions de m3 répartis sur les 8 barrages. Les réserves stockées au niveau du bassin de Drâa étaient de l’ordre de 646,98 millions de m3, l’équivalent d’un taux de remplissage de 88,9%, réparti entre le barrage de Tiouine et Mansour Eddahbi.

Renforcement des outils de lutte contre les inondations

Entre 2012-2014, des autorités relevant du ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement ont réalisé un ensemble d’actions visant la lutte contre les inondations et la rétention des eaux pluviales au niveau du bassin du Drâa. A Ktaoua, 9 barrières anti-inondation ont été construites. Un barrage a été réalisé sur l’oued Tansift au niveau de la zone de Feggara. A Agdz et Tamzmout, deux barrages ont été construits pour alimenter les nappes phréatiques. Au niveau de M’Hamid, Agdz et Taftchna, 4 barrières de contournement des eaux pluviales ont été réalisées. En outre, plusieurs centres d’habitation ont été renforcés avec des murs pour la protections contre les inondations.

Le 21 Octobre 2015
SOURCE WEB Par L’économiste

Tags : alerte météo émise sur plusieurs régions du Maroc- Souss Massa Drâa (Tata, Taroudant, Zagora),- Agence du bassin hydraulique de Souss Massa Drâa (ABHSMD),– Mhammed El Feskaoui, directeur général de l’ABHSMD– barrage de Mansour Eddahbi, principal barrage du bassin du Drâa–, le barrage de Youssef ben Tachefine– barrage de Aoulouz- le barrage de Tiouine et Mansour Eddahbi- ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement– Ktaoua- oued Tansift– zone de Feggara. A Agdz et Tamzmout- M’Hamid– Taftchna– protections contre les inondations–