Réunion du conseil exécutif du CRT Agadir Check up de la crise du tourisme

Réunion du conseil exécutif du CRT Agadir  Check up de la crise du tourisme

S’il y a un conseil régional de tourisme (CRT) qui ne connait pas de répit, c’est bel et bien celui d’Agadir. Il est devenu depuis quelques années le baromètre touristique de la première destination balnéaire du royaume. Voire le centre d’alerte qui anticipe les crises, secoue le ministère de tutelle pour régler les problèmes les plus aigus (aérien, parc hôtelier, investissement ...) et interpelle les autorités locales, les élus et les

professionnels pour retrousser leurs manches.

Le CRT d’Agadir multiplie les réunions, les séminaires et les journées d’études avec la présence des ministres, wali, gouverneur, maire et autres élus. Ce fut le cas notamment lors de la tenue de la journée de réflexion le 28 mars 2015 où une brochette de personnalités a fait le déplacement à Agadir.

Il y avait notamment le ministre du tourisme, le maire de la ville, le président de la région, le directeur de l ‘ONMT, le directeur de l’ONDA...etc. Mais il y avait surtout, fait rarissime dans notre sphère politique, le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid. Le tourisme ne relève pas de ses prérogatives, sauf qu’avant de devenir ministre, il était Wali de la province Agadir Souss Massa.

C’est dire qu’il a une forte opinion des gens qui dirigent le CRT qu’il a côtoyés pendant un bon bout de temps. Ces derniers ont organisé cette journée-débat en urgence quand ils ont constaté la baisse des arrivées lors des deux premiers mois de l’année en provenance des deux principaux marchés émetteurs : la France et l’Allemagne. Preuve en est que le CRT d’Agadir n’attend pas que les choses pourrissent pour commencer à pleurnicher. C’est dans cette perspective d’ailleurs qu’a été tenue la réunion du bureau exécutif de la CRT (14 octobre 2015). D’abord pour faire le point sur l’état d’avancement des actions et le suivi des recommandations et ensuite pour briefer les nouveaux venus, élus des collectivités locales (4 septembre 2015).

Il s’agit en effet du président de la région (réélu), du nouveau maire de la ville et du nouveau président de la chambre de commerce et de l’industrie et des services. Ces nouveaux responsables ont appris, par l’ordre du jour, l’ampleur de la conjoncture touristique morose et la baisse des mouvements d’avions hiver 2015/2016 de -20%. Ce faisant, les membres de la CRT et les nouveaux élus ont pris à bras le corps les difficultés du tourisme à Agadir. Le repositionnement du tourisme dans la ville passe inexorablement par l’implication de tous les intervenants du secteur (professionnels du tourisme, élus, autorité locale, privés). Il est de ce fait nécessaire d’instaurer une véritable politique de développement durable, d’être accompagné par un bureau d’étude pour la mise en place d’une stratégie de «Branding» et de relancer les vols aériens point par point. Pour ce faire, les intervenants ont décidé de créer une commission conjointe composée du conseil régional, de la commune urbaine , de la chambre de commerce d’industrie et des services et du CRT d’Agadir, pour élaborer un plan d’action sur quatre ans axé spécialement sur l’animation, la promotion et la communication. Bon vent.

Le 03 Novembre 2015
SOURCE WEB Par La Vie Touristique

Tags : conseil régional de tourisme (CRT)– le baromètre touristique de la première destination balnéaire du royaume– Le CRT d’Agadir– le ministre du tourisme, le maire de la ville, le président de la région, le directeur de l ‘ONMT, le directeur de l’ONDA– le ministre de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid– Wali de la province Agadir Souss Massa- la réunion du bureau exécutif de la CRT- la chambre de commerce d’industrie et des services et du CRT d’Agadir–