Tourisme émetteur Le marché français stagne, mais son poids reste intact

Tourisme émetteur Le marché français stagne, mais son poids reste intact

Le nombre de touristes français ayant visité le Maroc entre 2006 et 2014 n’a progressé que de 2,5% en moyenne annuelle et a même stagné depuis 2011. Mais, ce marché pèse de tout son poids sur le secteur touristique marocain avec un tiers des arrivées en 2014.

Le flux des touristes français à destination du Maroc se tasse, mais le poids de ce marché reste important. En effet, le nombre de touristes français qui ont visité le Royaume n’a progressé que de 2,5% en moyenne annuelle au cours de la période 2006-2014, passant de 1,48 à 1,79 million en 2014. Ce flux a même enregistré une quasi-stagnation depuis 2011, selon une note sur le marché français que vient de publier l’Observatoire du tourisme. Ce qui n’empêche pas les Français de représenter un tiers des arrivées des touristes étrangers en 2014. Une proportion qui se maintient plus ou moins selon les années. La variation saisonnière des arrivées des Français fait ressortir leur étalement sur toute l’année avec un pic en avril et mai correspondant aux vacances de Pâques.

Cette note montre également que Marrakech est de loin la destination privilégiée des touristes français, accaparant à elle seule la moitié des nuitées qu’ils passent dans les établissements d'hébergement classés. La ville ocre est suivie d’Agadir, avec 26% des nuitées, alors que Casablanca arrive loin derrière, avec 7% seulement.

Les durées moyennes de séjour les plus longues sont enregistrées à Agadir avec 6,9 jours, Tétouan (4,9) et Marrakech (4,7). Mais où préfèrent descendre les touristes français ? L’Observatoire du tourisme indique que la majorité d’entre eux ont opté au cours de l’année 2014 pour les clubs-hôtels avec plus de 33,25%, les hôtels 4* (28,56%) et les hôtels 5* (19,53%).

En ce qui concerne les habitudes de voyage, les touristes français viennent au Maroc en majorité en famille (23%) ou en couple (45%). Les solitaires ne représentent que 16% et les voyages entre amis 12%.

Les activités les plus pratiquées par la clientèle sont particulièrement les visites des monuments et musées.

Le touriste français a dépensé en moyenne 941 dirhams par nuitée en 2014. Ce qui porte les dépenses totales à 14 milliards de DH pour la même année. Par ailleurs, l’enquête de satisfaction montre que 74% des touristes français déclarent être satisfaits ou très satisfaits de leur expérience. Et plus de 65% sont satisfaits de la qualité de l’accueil, du service et du confort au niveau de l’hébergement. 

L'Europe, destination N° 1
La France est l’un des marchés les plus pourvoyeurs de touristes. En 2014, quelque 74,3% des Français de quinze ans et plus sont partis en voyage pour motif personnel, note l’Observatoire du tourisme. Ce taux de départ annuel est, toutefois, en légère baisse par rapport à 2013 (75,1%). Le pic des départs correspond au mois d’août, avec 45%. En 2014, le nombre de voyages des Français a atteint 206 millions et les nuitées 1,2 milliard, soit +1,1 et +1% respectivement, alors que la durée moyenne des voyages est de 5,8 jours. La part des voyages à l’étranger (12,1%) progresse, notamment vers les destinations italiennes et espagnoles et les dépenses (74,4 milliards d’euros) sont en hausse à l’étranger (+4,7%) et en France (+2,5%) de 2013 à 2014. L’Europe est la principale destination pour les Français avec 18,8 millions de voyages, dont l’Espagne (4 millions de voyages) et l’Italie (3 millions). Les cadres représentent la catégorie socioprofessionnelle qui voyage le plus avec un taux de départ de 90,5%.
Le 05 Décembre 2015
SOURCE WEB Par Lahcen Oudoud, LE MATIN

Tags : Le nombre de touristes français ayant visité le Maroc entre 2006 et 2014– le secteur touristique marocain– arrivées des touristes étrangers en 2014- Marrakech– Agadir– Casablanca– Observatoire du tourisme– visites des monuments et musées– La part des voyages à l’étranger– destinations italiennes– la catégorie socioprofessionnelle-