Lahcen Haddad face au gotha économique casablancais

Lahcen Haddad face au gotha économique casablancais

Dans le cadre  de l’ouverture au monde  des affaires et du Business marocain, Le Ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a animé hier, le jeudi 14 Avril 2016, au Sun Club, Club des clubs à Casablanca, une conférence-débat sur « Les mutations de l'économie mondiale et les perspectives de croissance »,

Face au Gotha économique et politique casablancais, différents aspects relatifs à la situation économique au Maroc et ses corrélations avec l’environnement régional et international ont été débatus, ainsi que des opportunités et des perspectives de développement économique pour les années à venir.

Lahcen Haddad a mis en exergue les grandes avancées de l’économie marocaine grâce aux réformes entreprises sous l’impulsion de Sa MAJESTE LE ROI, aussi bien sur le plan politique que sur le plan économique. Réformes qui ont permis de doubler la taille de l’économie nationale durant les deux dernières décennies, le positionnant en tant  qu’économie compétitive et diversifiée intégrée dans une économie mondialisée.

M. Haddad a par ailleurs relevé la résilience de l’économie marocaine qui a continué d’afficher une croissance fluctuante (avec une moyenne de 4% depuis 2000) caractérisée néanmoins par sa dépendance des performances du secteur agricole et des aléas climatiques ; et de préciser que parallèlement à l’investissement dans l’industrie qui apporte une valeur ajouté exportable il faut également investir dans les services pour asseoir une véritable politique génératrice d’emplois.

Le ministre a également  présenté, à ce propos, l’importance du secteur du tourisme dans l’économie marocaine avec près de 7% du PIB national,  prés de 5% de l’emploi national et 25% des réserves de change, et de préciser que le tourisme est un secteur sur lequel il faut tabler  pour avoir une croissance soutenue notamment en matière d’emploi.

Pour un meilleur positionnement de l’économie nationale, les défis à relever, selon le ministre, consistent en la mise en place d’une Vision stratégique ciblant un taux de croissance annuel soutenu de 6% (pendant 20 ans), permettant de tripler la croissance et d’éradiquer la pauvreté et la vulnérabilité à l'horizon 2030.

Pour atteindre cet objectif, M. Haddad préconise l’investissement dans les secteurs fortement employeurs (NTIC, services, loisirs, entrepreneuriat social, tourisme, médias etc.) et réaffirme que la vraie création de richesse et d’emplois se fait dans l’économie des services de l’industrie touristique citant à ce propos l’exemple de l’Espagne et du Portugal.

IL faut également saisir les opportunités notamment en matière d’investissement dans l’Economie verte et en encourageant la recherche - développement dans ce secteur. « Le Maroc doit continuer sur la voie du développement durable et s’inscrire pleinement dans une logique d’économie verte afin de concrétiser son positionnement de leader dans la région. » a-t-il souligné.

La digitalisation est également une opportunité à saisir en tant que nouvelle révolution sociétale avec un potentiel important en matière de création d’emplois.

Il s’agit également de réussir la Réforme de l’Education, et d’en faire un maillon fort du progrès social et économique du pays selon un modèle de bonne gouvernance du système d’éducation.

Cet engagement permettra de capitaliser sur une jeunesse marocaine citoyenne avec une force de proposition contribuant à la mise en œuvre des politiques publiques.

Le 15 Avril 2016
SOURCE WEB Par Tourisma Post

Les tags en relation