Stratégie digitale 2020 Un service public sur deux en ligne

Stratégie digitale 2020 Un service public sur deux en ligne

En 2013, 38% des ménages avaient accès à Internet et les dépenses privées en IT repré- sentaient 1,4% du PIB

Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique présente aujourd’hui les grandes lignes de la stratégie digitale 2020. Pour l’essentiel, celle-ci ne diffère pas de l’ex-plan Maroc Numeric dont on n’a d’ailleurs pas fait l’évaluation. Cette stratégie vise, d’ici les quatre prochaines années, à dématé- rialiser 50% des démarches administratives, à connecter 20% des PME marocaines et à réduire de moitié de la fracture numérique. Ce projet de transformation de l’administration vers le digital constitue l’épine dorsale de ce plan de l’Etat. Malgré quelques percées, la plupart des services publics sont encore loin du compte. Pour accompagner cette transition, un fonds intitulé «e-gov fund» sera dédié à cette opération portée par l’Agence de l’économie numérique. Cette nouvelle structure vient nourrir l’ambition numérique pour une meilleure qualité des services publics. Le peu d’infrastructure de réseau et la cherté du haut débit freinent le développement du numérique. En 2013, seulement 38% des ménages avaient accès à Internet et les dé- penses privées en IT représentaient 1,4% du PIB. Pour atténuer ces disparités à l’accès Internet, des programmes d’alphabétisation numérique et de programmation informatique seront lancés dès l’enseignement primaire. Le wifi sera généralisé gratuitement dans les espaces publics avec la mise en place du programme «SmartPhones pour tous». A cela s’ajoute la création d’un fonds d’innovation sociale numérique qui repose sur la sélection et l’accompagnement de projets d’entrepreneuriat social digital. Par ailleurs, Maroc PME lancera des programmes de modernisation compétitive en IT. En matière de ressources humaines qualifiées dans le numérique, le Maroc accumule encore des retards. Seuls 3.000 ingénieurs et techniciens en IT sont formés chaque année. A cet effet, un centre de formation de compétences devrait être lancé pour réussir cette stratégie. Il sera chapeauté par l’Agence dé- diée au développement des services publics numériques. Les quatre prochaines années, le nombre de professionnels IT sera multiplié par dix à travers des formations diplomantes dans le privé subventionnées par l’Etat. Il va atteindre 30.000 en 2020. Maroc Digital 2020 devrait permettre au Maroc de se positionner en hub économique régional, voire même en 1er hub numérique d’Afrique. L’atteinte de ces objectifs lui permettra aussi d’améliorer ses indicateurs en matière de TIC et d’accélérer la transformation digitale pour l’émergence d’une véritable économie numérique.

Le 30 Juillet 2016
SOURCE WEB Par L'économiste

Les tags en relation