Énergies renouvelables Une centrale hydroélectrique en projet à Agdz

Énergies renouvelables Une centrale hydroélectrique en projet à Agdz

Le barrage, situé dans la province d’Ouarzazate, est projeté sur l’Oued Drâa en aval des deux barrages existants, Tiouine et Mansour Eddahbi.

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) compte renforcer la capacité hydroélectrique nationale. Il entend lancer en octobre prochain les études techniques pour la construction d’une centrale hydroélectrique au niveau du barrage d’Agdz. Coût de la prestation : 2,76 millions de dirhams. Le barrage, situé dans la province d’Ouarzazate, est projeté sur l’Oued Drâa en aval des deux barrages existants, Tiouine et Mansour Eddahbi. Dans une première mission, le prestataire qui sera retenu devra réaliser les études d’avant-projet et sa faisabilité.

Cette phase consistera, en effet, à définir les variantes de conception générale du projet notamment en ce qui concerne l’implantation de l’usine de production, le poste de transformation et le circuit d’amenée et de restitution. Selon les spécifications techniques de l’ONEE, la conception du projet devra tenir compte d’une implantation de la prise d’eau usinière prévue en rive droite. Il s’agit, par ailleurs, d’établir un dossier définissant les caractéristiques principales des ouvrages et matériel d’équipement relatif à l’aménagement énergétique de la chute ainsi que celles des accès à ces installations à partir des routes et chemins existants. «Les études d’avant projet ont pour objectif de définir le projet avec suffisamment de précision pour pouvoir donner un avant-projet quantitatif et un devis estimatif des investissements», indique l’Office dans le cahier des prescriptions spéciales (CPS) accompagnant l’appel d’offres. Rappelons que les appels d’offres de construction du barrage d’Agdez ont déjà été lancés par le ministère délégué chargé de l’Eau.

Le 10 Août 2016    
SOURCE WEB Par Le Matin

Les tags en relation