Le film marocain \"Adios Carmen\" remporte le 1er prix au festival des écrans noirs

Le film marocain \"Adios Carmen\" remporte le 1er prix au festival des écrans noirs

Le long-métrage \"Adios Carmen\" du jeune réalisateur marocain Mohamed Amine Benamraoui a remporté le 1er prix de la 18ème édition du festival des écrans noirs, qui a pris fin samedi à Yaoundé.Tourné en amazigh (variante rifaine), le film \"Adios Carmen\" plonge le public dans le Rif du milieu des années 70. C\'est l\'histoire de Amar, un enfant d\'une dizaine d\'années qui vit seul avec son oncle, depuis que sa mère, veuve, est partie se remarier en Belgique. Ici intervient Carmen, une réfugiée espagnole fuyant le franquisme, qui fera découvrir le cinéma à Amar et le comblera de l\'amour maternel qui lui manquait.\"Cette œuvre jette la lumière sur l\'histoire séculaire et compliquée qui relie les Espagnols et les Marocains et met en exergue la nécessité d\'affronter notre mémoire commune\", avait déclaré à la MAP le réalisateur originaire de Nador. La 18ème édition du festival des écrans noirs, qui s\'est tenue du 19 au 26 juillet dans la capitale camerounaise Yaoundé, a rendu hommage au cinéma marocain avec la projection, en ouverture du festival, du film \"A la recherche du mari de ma femme\" en présence de son réalisateur Mohamed Abderahmane Tazi. L\'occasion pour le public camerounais de redécouvrir et d\'apprécier l\'un des plus gros succès du cinéma marocain.Outre \"Adios Carmen\" de Mohamed Amin Benamraoui, le film \"C\'est eux les chiens\" de Hicham El Aasri a été projetée pour le plus grand bonheur des cinéphiles et autres amoureux du 7ème art qui se réjouissait de la projection de dix films provenant du Maroc. Une forte délégation de professionnels marocains a pris part à cette édition, notamment les réalisateurs Salma Bargach, Mohammed Abderrahman Tazi, Hassan Benjelloun, Daoud Oulad Sayed, le critique Mohammed Bakrim, l\'acteur Imad Fejaj et la productrice Rachida Saadi. 27 juillet 2014 à 08h48_SOURCE WEB Par Médias24 Tags : Le long-métrage \"Adios Carmen\" du jeune réalisateur marocain Mohamed Amine Benamraoui a remporté le 1er prix de la 18ème édition du festival des écrans noirs, qui a pris fin samedi à Yaoundé- Tourné en amazigh (variante rifaine), le film \"Adios Carmen\" plonge le public dans le Rif du milieu des années 70- Cette œuvre jette la lumière sur l\'histoire séculaire et compliquée qui relie les Espagnols et les Marocains et met en exergue la nécessité d\'affronter notre mémoire commune-Outre \"Adios Carmen\" de Mohamed Amin Benamraoui, le film \"C\'est eux les chiens\" de Hicham El Aasri a été projetée pour le plus grand bonheur des cinéphiles et autres amoureux du 7ème art qui se réjouissait de la projection de dix films provenant du Maroc-