Festival international de Guelmim Le 7ème art à l’honneur

Festival international de Guelmim Le 7ème art à l’honneur

Les organisateurs aspirent à donner à cet événement une portée culturelle afin de rendre ce festival un lieu de rencontre et d’échange entre les cinéphiles et les professionnels du secteur. La ville de Guelmim abritera du 7 au 10 novembre prochain la cinquième édition du Festival international de Guelmim du court-métrage, et qui se caractérise cette année par la présence de plus en plus marquée et assurée des cinéastes marocains. Initié par l’Association des jeunes créateurs de Guelmim, ce festival se veut une occasion propice pour faire découvrir au public de cette ville dénommée Porte du désert les nouveautés du secteur cinématographique national, et ancrer cette culture auprès de la jeunesse de cette ville. La passion des habitants de cette ville pour ce rendez-vous cinématographique et leur amour pour les stars du septième art national reflètent des traditions anciennes d’un attachement collectif au cinéma. Les organisateurs aspirent à donner à cet événement une portée culturelle afin de rendre ce festival un lieu de rencontre et d’échange entre les cinéphiles et les professionnels du secteur, d’où l’organisation d’autres activités en parallèle à la compétition officielle, à savoir la projection de films hors compétition de réalisateurs marocains, puis d’autres dans le cadre de la série fiction, ainsi que des films traitant des questions d’actualité, en partenariat avec des institutions nationales dans le cadre du programme dédié à la préservation de la mémoire. Une dizaine de courts métrages vont concourir pour l’obtention des trois prix du festival (le Grand prix, le prix du jury et le prix du public) qui seront décernés aux gagnants lors de la soirée de clôture. La formation des jeunes amateurs figure aussi au programme de ce festival qui propose quatre ateliers consacrés à l’écriture de scénarios, le tournage cinématographique, le montage numérique et le traitement du son, et qui seront encadrés par des réalisateurs marocains. Un colloque est également prévu et qui devra rassembler plusieurs potentialités de différents domaines autour de la question du cinéma au Maroc. Ce festival prévoit également l’organisation d’une exposition dédiée aux jeunes de la région de Guelmim-Smara et qui va permettre de découvrir de nouveaux talents et artistes méconnus ainsi qu’une foire de l’artisanat qui va mettre en lumière la richesse du patrimoine sahraoui et amazigh de cette région. 30-08-2014 à 01:23:00 _SOURCE WEB Par Mohamed Laabid Aujourdhui.ma Tags : La ville de Guelmim abritera du 7 au 10 novembre prochain la cinquième édition du Festival international de Guelmim du court métrage- l’Association des jeunes créateurs de Guelmim- Ville de Guelmim dénommée Porte du désert-Une dizaine de courts métrages vont concourir pour l’obtention des trois prix du festival (le Grand prix, le prix du jury et le prix du public) qui seront décernés aux gagnants lors de la soirée de clôture- quatre ateliers consacrés à l’écriture de scénarios, le tournage cinématographique, le montage numérique et le traitement du son, et qui seront encadrés par des réalisateurs marocains-exposition dédiée aux jeunes de la région de Guelmim-Smara et qui va permettre de découvrir de nouveaux talents et artistes méconnus ainsi qu’une foire de l’artisanat qui va mettre en lumière la richesse du patrimoine sahraoui et amazigh de cette région-