Festival de Marrakech Le film russe Corrections clas remporte L\'Etoile d\'Or

Festival de Marrakech Le film russe Corrections clas remporte L\'Etoile d\'Or

Marrakech récompense le cinéma russe. Le long-métrage «Corrections class» d\'Ivan I. Tverdovsky, de fiction livre une leçon de société pleine d’espoir sur l’insertion personnes handicapés, notamment dans le système éducatif. Ph : MAP Le film russe «Corrections class» d\'Ivan I. Tverdovsky a remporté, samedi soir au Palais des Congrès, «L\'Etoile d\'Or», grand prix de la 14e édition du Festival de Marrakech. Inspiré du roman éponyme de la psychologue Ekaterina Murashova, ce long-métrage de fiction livre une leçon de société pleine d\'espoir sur l\'insertion personnes handicapés, notamment dans le système éducatif. Le film a gagné le prestigieux trophée de la compétition officielle du Festival marquée par la participation de quatorze autres films représentant différentes styles et courants cinématographiques des cinq continents. Le Prix de la Mise en scène est revenu au réalisateur indien Aditya Vikram Sengupta pour son film «Labour of Love». Quant au Prix du Jury, il a été attribué au film suisse «Chrieg» de Simon Jaquemet. Ce film a également valu au comédien Benjamin Lutzke le Prix d\'interprétation masculine. Pour sa part, la comédienne française Clotilde Hesme a obtenu le Prix d\'interprétation féminine pour son rôle dans le film «Le dernier coup de marteau» d\'Alix Delaporte. Au total, quinze longs-métrages étaient en lice dans le cadre la compétition officielle du 14ème Festival de Marrakech représentant le Japon, les Etats-Unis, l\'Inde, l\'Egypte, la France, la Russie, la Nouvelle Zélande, la Corée du Sud, la Serbie, l\'Azerbaïdjan ainsi que deux co-productions franco-germano-iranienne et hongro-slovaque. Présent en compétition officielle lors de cette édition, le cinéma marocain était représenté par le long-métrage «L\'orchestre des aveugles» de Mohamed Mouftakir. Toutes ces œuvres cinématographiques de choix ont été évaluées par un jury hautement qualifié présidé par la comédienne française Isabelle Huppert, assistée par le réalisateur marocain Moumen Smihi, Ritesh Batra (Inde), Susanne Bier (Danemark), Bertrand Bonello (France), Mélanie Laurent (France), Mario Martone (Italie), Christian Mungiu (Roumanie) et le comédien et réalisateur anglais Alan Rickman. «Choisir c\'est renoncer, mais tous les films projetés dans le cadre du Festival resterons dans nos mémoires», a déclaré la présidente du jury Isabelle Huppert, avant d\'annoncer le palmarès de cette 14ème édition du Festival de Marrakech, placée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI. Elle a, à cet égard, tenu à remercier S.M. le Roi Mohammed VI et SAR le Prince Moulay Rachid, Président de la Fondation du Festival international du film de Marrakech. «L\'amour du cinéma est très fort au Maroc comme en témoigne l\'initiative Cinécoles, destinée à encourager dans le cadre du festival les jeunes talents du 7e art marocain», a-t-elle ajouté. Le prix de la compétition du court métrage Cinécoles, exclusivement ouverte aux étudiants des écoles marocaines du cinéma, était remis à la veille de la clôture à Essam Doukhou pour son court métrage «Dalto». Tout au long de neuf jours, le 14e Festival de Marrakech a offert aux cinéphiles un programme aussi riche que varié : projections des films en compétition, rencontres avec les plus grands cinéastes internationaux, en sus des soirées d\'hommage aux stars du 7e art, des Masterclass, le cinéma en auto-description pour les non et malvoyants, ou encore la traditionnelle opération sociale de chirurgie de la cataracte, organisée en marge du Festival. 14 décembre 2014 – SOURCE WEB PAR MAP avec LE MATIN Tags : 14e Festival du film de Marrakech -Marrakech récompense le cinéma russe- long-métrage «Corrections class» d\'Ivan I Tverdovsky- Le film russe «Corrections class» d\'Ivan I. Tverdovsky a remporté, samedi soir au Palais des Congrès, «L\'Etoile d\'Or», grand prix de la 14e édition du Festival de Marrakech- «Corrections class», long-métrage de fiction livre une leçon de société pleine d\'espoir sur l\'insertion personnes handicapés, notamment dans le système éducatif- L\'Etoile d\'Or- Corrections class, L\'Etoile d\'Or à Marrakech, est inspiré du roman éponyme de la psychologue Ekaterina Murashova- l\'initiative Cinécoles- festival les jeunes talents du 7e art marocain- Le prix de la compétition du court métrage Cinécoles, exclusivement ouverte aux étudiants des écoles marocaines du cinéma, était remis à la veille de la clôture à Essam Doukhou pour son court métrage «Dalto»-