Le cinéma amazigh dans toute sa diversité Festival d’Azrou Ifrane

Le cinéma amazigh dans toute sa diversité Festival d’Azrou Ifrane

Publié le : 30.01.2012 | 17h15 L\'association Ciné-club enfance et jeunesse d\'Azrou organise les 8 et 9 mars à Azrou/Ifrane, la 2e édition du Festival du cinéma des Hautes Montagnes. «Le Film amazigh : identité et développement» est le thème de la deuxième édition qui se veut un aperçu très révélateur sur ce cinéma encore jeune, mais qui a déjà fait ses preuves à travers sa forte présence dans divers festivals au Maroc et ailleurs. Certains réalisateurs de films amazighs sont, ainsi, honorés par des Prix dans plusieurs manifestations cinématographiques. « Nous avons conçu, au départ, ce projet dans l\'objectif de promouvoir et réhabiliter l\'amazighité dans toutes ses dimensions. Je ne vous cache pas que nous avons été très critiqués. Mais, nous avons tenu le coup et redoublé d\'efforts pour poursuivre notre mission, sans nous soucier des mauvaises langues. Ce qui a porté ses fruits puisque nous avons déjà bouclé les préparatifs de la deuxième édition et nous sommes contents du programme qui sera présenté en mars au public cinéphile », souligne le directeur du festival Abdelaziz Belrhali. En effet, le pari a été tenu par les organisateurs dont le souci est d\'instaurer cet événement dans son lieu adéquat. « N\'oublions pas que ce projet est installé dans les deux villes de l\'Atlas, Ifrane et Azrou, qui sont un bastion de l\'amazighité dans toute sa diversité culturelle et traditionnelle. Donc, ce projet d\'expression cinématographique a été le bienvenu par la population locale et a réussi, dès sa première édition, à se frayer son chemin en prouvant à tout un chacun que la promotion de la diversité linguistique, composante essentielle de sa diversité culturelle, passe par le partage des valeurs communes, l\'ouverture et le respect des autres langues et des autres cultures », précise-t-il. Et d\'ajouter que notre pays a la chance d\'englober cette diversité qui fait sa richesse et son authenticité. « Son amazighité ne se résume pas à l\'usage de la langue amazighe à travers toutes ses variantes (tachelhit, tarifit, tamazight, Hassanit…), mais de sa promotion par le biais de différentes disciplines artistiques et culturelles. Si, aujourd\'hui, l\'émergence d\'une expression cinématographique amazighe spécifique ne fait plus de doute, il reste cependant beaucoup à faire sur le plan de sa production et sa diffusion. D\'où l\'importance de ce festival pour permettre aux productions cinématographiques amazighes d\'être vues par un large public ». Les promoteurs de cet événement souhaitent, ainsi, arriver à une véritable communion cinématographique sans frontière, incitant au voyage à travers l\'imaginaire, l\'aventure et le partage des émotions, tout en faisant découvrir des auteurs talentueux et des images rares qui franchissent difficilement les salles de cinéma habituelles. Ce cinéma des Hautes Montagnes du film amazigh se veut, également, un tremplin vers la création, un espace convivial et familier, un lieu de rêve où tous les goûts peuvent être satisfaits. Pour ce faire, cette édition fait impliquer des professionnels dans l\'organisation, des cinéastes et autres artistes très célèbres. En plus des projections cinématographiques amazighes, plusieurs activités sont au programme de ces deux jours, notamment le colloque sur «Le film amazigh, son identité et son développement dans le cinéma marocain », animation musicale, signature d\'ouvrages et exposition d\'arts plastiques. Objectifs et aspirations En dehors du rôle fédérateur pour le cinéma marocain, la création du Festival du cinéma des Hautes Montagnes est venue avec plusieurs idées à concrétiser pour le film amazigh, notamment sa diffusion à travers cette région qui connaît une grande affluence touristique, puis sa promotion dans le cadre du cinéma marocain en langue amazighe. Les organisateurs estiment, également, sensibiliser le public local au cinéma et à l\'audiovisuel dans sa diversité, en lui permettant de voir des images d\'ici et ailleurs, favorisant, ainsi, les échanges interculturels. Puis, faire de cette région un lieu de rencontre cinématographique et de la culture marocaine au pluriel dans un cadre d\'échanges d\'expériences entre artistes,créateurs,opérateurs culturels marocains et étrangers. Repères Programme Cérémonie d\'ouverture (Université Al Akhawayene) : film amazigh Animation musicale : Bnat Al Maghreb, troupe de Boughanime, Lhaydous et soirée hommage aux stars amazighes Colloque : le film amazigh, son identité et son développement dans le cinéma marocain Maison des jeunes d\'Azrou : projection d\'une série de films amazighs Exposition de peinture de Rahma Moumen sur les différents habits de la femme Signatures de l\'ouvrage « Ifrane » de Mme Nékrachi SOURCE WEB Par Ouafaâ Bennani | LE MATIN