Méditalents 2012 Un tremplin pour les scénaristes en herbe

Méditalents 2012 Un tremplin pour les scénaristes en herbe

● L’Atelier cinéma transméditerranéen Méditalents propose à 12 auteurs scénaristes de différents pays du pourtour méditerranéen 8 sessions d’écriture, échelonnées sur 14 mois. ● La première session d’écriture se tiendra à Ouarzazate du 24 au 29 septembre, sous l’égide de la Ouarzazate Film Commission. Le temps d’un atelier, les scénaristes en herbe perfectionnent leurs techniques d’écriture. Les 23, 24 et 25 août, le Centre cinématographique marocain (CCM) à Rabat était particulièrement animé. Ce haut lieu du 7e art a été érigé en véritable pépinière de jeunes talents qui ont mis à l’épreuve leur savoir-faire et leur imagination. Cette animation qu’a connue le CCM n’était en fait que le préambule d’une grande opération baptisé «Méditalents», une action co-organisé par la Ouarzazate Film Commission, Canal France International (CFI) et l’association française 1 000 visages, qui prendra la forme d’un vaste atelier Cinéma transméditerranéen. «L’Atelier Cinéma transméditerranéen Méditalents a pour objectifs de former et accompagner des scénaristes éventuellement réalisateurs du sud et de l’est de la Méditerranée dans l’écriture de leur premier scénario de long métrage», nous confie Didier Boujard, producteur français, directeur de l’association Méditalents et membre du jury. Durant 3 jours, les délibérations des membres d’un jury constitué de réalisateurs et de producteurs marocains et étrangers sont allées bon train pour sélectionner les candidats les plus méritants. «Les projets proposés devaient répondre à un certain nombre de critères de sélection : une bonne histoire, des personnages à défendre, la faculté de l’auteur à se remettre en question, la maturité du projet et la maturité du candidat ou de la candidate», précise Didier Bo jard. Parmi les 27 candidats et candidates présélectionnés, seuls 25 ont été auditionnés, suite au désistement de deux candidats. Au final, 12 auteurs scénaristes de la promotion Méditalents 2 (2012-2013) pourront suivre l’Atelier Cinéma transméditerranéen Méditalents composé de 8 sessions d’écriture échelonnées sur 14 mois. Cette 2e édition de Méditalents verra la participation de Mohamed Aouad, lauréat du Prix Cinécoles 2011 avec son projet intitulé «Le guérisseur». En fait, en vertu du partenariat qui relie cet événement à la Fondation du Festival international du film de Marrakech, le lauréat du prix du jury Cinécoles du Festival international du film de Marrakech 2011 jouit d’un traitement de faveur. Il est automatiquement sélectionné s’il décide de déposer un projet de scénario de long-métrage. Originaires du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, d’Égypte, du Liban et de la Syrie et armés de leur amour pour le cinéma et de leur volonté à mieux maîtriser les techniques du métier, certains jeunes ont fait le déplacement à Rabat pour passer devant le jury ; - alors que d’autres se sont contentés de le faire virtuellement via skype ou par téléphone, dans la langue qui leur convient. Tous se réuniront, le temps d’un atelier, à Ouarzazate, plus que jamais capitale du cinéma. La première session d’écriture s’y tiendra du 24 au 29 septembre, sous l’égide de la Ouarzazate Film Commission. A l’issue des 3 premières sessions d’écriture, une deuxième sélection sera opérée où ne seront retenus que les auteurs scénaristes qui auront convaincu les formateurs de leur capacité à développer leurs scénarios. En attendant le démarrage des sessions de formation de Méditalents, Didier Boujard caresse le rêve de «le faire grandir jusqu’à ce que, à l’avenir, les premières promotions puissent prendre la relève et former d’autres générations de scénaristes du Sud». Les partenaires de Méditalents Méditalents est un Atelier cinéma transméditérranéen destiné à accompagner le développement de l’écriture du premier long-métrage de talents émergent du sud et de l’est de la Méditerranée. L’Atelier dure une année environ et est composé de plusieurs sessions d’écriture réparties en deux phases. L’Atelier cinéma transméditerranéen Meditalents est co-organisé par la Ouarzazate Film Commission, Canal France international (CFI) et l’association française 1 000 visages. Il a actuellement pour partenaires le Centre cinématographique marocain, le Centre national du cinéma (France), Arte, l’ambassade de France à Rabat, l’ambassade de France à Alger et l’ambassade de France à Tunis. Méditalents recherche d’autres sources de financements, tant au Maroc qu’en France ou dans d’autres pays du pourtour méditerranéen. Qu’est-ce qu’un scénario ? «Écrit par un ou plusieurs scénaristes, le scénario constitue l’une des étapes de la fabrication d’un film, étape importante qui achève la phase de développement du projet (phase comprenant le travail sur des pitchs, synopsis, séquenciers, traitements) et va permettre sa mise en production (pré-production, réalisation, post-production). L’écriture scénaristique se démarque de l’écriture littéraire par sa présentation de faits visuels et auditifs, toujours au présent, et se rapproche en cela de l’écriture théâtrale. Un scénario est censé décrire ou suggérer ce qu’on verra et entendra dans un film, ou ce qu’on lira dans une bande dessinée. Source : Wikipédia Membres du jury de Méditalents • Ridha Behi, scénariste, réalisateur et producteur tunisien, président • Abdelkrim Bhaloul, scénariste et réalisateur franco-algérien • Mme Danièle Suissa, scénariste, metteur en scène, productrice et enseignante franco-marocaine • Hassan Legzouli, scénariste et réalisateur marocain • Mme Rachida Saadi, productrice marocaine • Pierre Laburthe, Canal France international (CFI), français • Didier Boujard, producteur français, directeur de l’Association Meditalents. Publié le : 29 Août 2012 – SOURCE WEB Par Kenza Alaoui, LE MATIN