Les Chevaux de dieu de Nabil Ayouch sortira le 20 février dans les salles françaises

Les Chevaux de dieu de Nabil Ayouch sortira le 20 février dans les salles françaises

Dernière mise à jour : 15/02/2013 à 16:02 Le film à succès \"Les Chevaux de dieu\" du réalisateur marocain Nabil Ayouch sera à l\'affiche dans les salles obscures françaises, à partir du 20 février, selon le programme des sorties cinéma dans l\'Hexagone. La sortie française de cette adaptation au grand écran du roman de l\'écrivain Mahi Binebine \"Les Etoiles de Sidi Moumen\", inspirée des attentats terroristes de Casablanca en mai 2003, vient couronner la success strory que connaît le film, révélé l\'année dernière à l\'occasion de la 65-ème édition du festival international du cinéma de Cannes (sud de la France). Depuis sa projection en mai dernier à Cannes, en compétition officielle de la section \"Un Certain Regard\", l\'oeuvre de Nabil Ayouch ne cesse d\'accumuler les succès, recevant pas moins d\'une dizaine de distinctions à travers le monde, dont les dernières en date les prix de la meilleure musique et de la meilleure image du 14è Festival national du film (FNF), tenu la semaine dernière à Tanger. Même si son film n\'a pas eu le prix d\'Un Certain Regard, le talent du cinéaste avait forcé l\'admiration du jury du Prix François Chalais (du nom du grand reporter et critique de cinéma français) qui lui a été remis en marge de la compétition cannoise. Ses membres saluaient déjà le travail du réalisateur marocain qui, avec ce film \"courageux\", a su démonter, \"avec un art subtil de la peinture sociale, les méthodes d\'endoctrinement de certaines cellules islamistes qui prônent le djihad par le terrorisme: une des grandes menaces planétaire de ce 21e siècle\", tout l\'inscrivant \"dans ce printemps arabe qui a permis d\'élargir le champ de la liberté, dont Ayouch a su repousser les lignes\". Outre le Prix François Chalais, l\'oeuvre a été primée dans différents festivals internationaux, raflant notamment le Grand Prix du Festival de Bastia, le Prix spécial du jury et le prix du jury junior au Festival de Namur, le Grand prix du Festival de Valladolid, le prix jeune public (Cinémed), le Prix du public du Festival Lumières d\'Afrique, le Grand prix et prix Cinéeuropa du Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles et le prix du meilleur réalisateur au Festival de Doha. Né à Paris en 1969, Nabil Ayouch compte à son actif plusieurs oeuvres cinématographiques au rayonnement international reconnu, dont \"My Land\", un film documentaire sur le conflit israélo-palestinien très salué par les critiques, déjà sorti en France l\'année dernière. Cette oeuvre a également eu un parcours remarqué, projetée dans plusieurs festivals internationaux, et primée notamment au Festival national de Tanger 2011 du prix du montage et du prix de la meilleure musique. Nabil Ayouch compte aussi d\'autres films largement primés à travers le monde dans divers festivals et vendus dans de nombreux pays. \"Mektoub\" et \"Ali Zaoua\" avaient représenté le Maroc aux Oscars en 1998 et 2001. SOURCE WEB Par MAP Tags : Les Chevaux de dieu de Nabil Ayouch-roman de l\'écrivain Mahi Binebine Les Etoiles de Sidi Moumen- attentats terroristes de Casablanca en mai 2003-prix de la meilleure musique du 14è Festival national du film (FNF) tenu la semaine dernière à Tanger- prix de la meilleure de la meilleure image du 14è Festival national du film (FNF) tenu la semaine dernière à Tanger- Grand Prix du Festival de Bastia- Prix spécial du jury et le prix du jury junior au Festival de Namur- Grand prix du Festival de Valladolid- prix jeune public (Cinémed)- Prix du public du Festival Lumières d\'Afrique- Grand prix et prix Cinéeuropa du Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles- prix du meilleur réalisateur au Festival de Doha-