Le cinéma marocain primé aux Cinécoles du FIFM

Le cinéma marocain primé aux Cinécoles du FIFM

BAD, le court-métrage de Ayoub LAHNOUD &Alaa AKAABOUNE a séduit par sa force émotionnelle et ses prouesses visuelles. Le prix Cinécoles a été décerné par Nour-EddineLakhmari aux jeunes coréalisateurs talentueux Ayoub LAHNOUD &Alaa AKAABOUNE de l’École supérieure des arts visuels de Marrakech pour leur court-métrage BAD. Le film a impressionné le jury grâce à sa force émotionnelle et authentique ainsi qu’aux prouesses visuelles des réalisateurs. « Nous avons oublié que c’était une compétition d’écoles, tellement le niveau des films était très haut », a déclaré le président du jury NoureddineLakhmari. Avant de décerner le prix aux méritants, les membres du jury ont dansé sur les rythmes de la chanson de Bad de Michael Jackson. « Je suis fière d’être là pour célébrer le futur du cinéma marocain », a déclaré l’actrice franco-espagnole Astrid Berges-Frisbey. Emus par le prix qui leur a été décerné, les deux lauréats ont remercié « tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à ce que leur film voit le jour » . SOURCE WEB Par K.F L\'observateur 23 décembre 2013 Tags : BAD, le court-métrage de Ayoub LAHNOUD &Alaa AKAABOUNE- Nour-EddineLakhmari- <br /><br /><br />