Une bonne santé pour les actifs de Risma

Une bonne santé pour les actifs de Risma



Amine Echcherki, Président du Directoire Risma, entouré de Marc Thépot, Vice Président du Directoire et Sofia Benhamida, membre du directoire en charge des Finances RISMA, premier opérateur touristique au Maroc, a présenté aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2013. Ces derniers font ressortir un taux d’occupation en hausse sur tous les segments à 64%, soit une hausse de 9 points, comparé à décembre 2012, et largement supérieur au marché qui s’élève à 43%. Risma se porte bien et les chiffres le prouvent : le chiffre d’affaires global reflète, en effet, cette dynamique avec une hausse de 14 % pour s’établir à 1 475 MDH contre 1 295 MDH en 2012.Le GOP* (Gross operating profit) a grimpé de 36 % à 643 MDH contre 472 MDH à fin décembre 2012. L’excédent brut d’exploitation (EBITDA) a augmenté de 64% à 411 MDH et le résultat d’exploitation (EBIT) est largement bénéficiaire à 192 MDH contre -7 MDH en 2012. Selon les responsables de Risma, «l’amélioration significative des performances d’exploitation en 2013 résulte principalement de trois effets. En premier lieu, la bonne tenue de la fréquentation touristique au Maroc et la montée en puissance des unités ouvertes en 2012 : Sofitel Thalassa Agadir, Sofitel Casablanca Tour Blanche et Pullman Marrakech. La bonne maîtrise des charges d’exploitation a également été un facteur clé de l’amélioration des performances. Enfin, une gestion dynamique du portefeuille avec la sortie d’actifs non stratégiques à savoir le Coralia Agadir, le Mercure Ouarzazate et l’Ibis Essaouira qui ont permis de renforcer le potentiel de rentabilité à long terme.» Le résultat net part du groupe (RNPG) ressort à -46 MDH, en hausse de 153 MDH par rapport à décembre 2012. Sans des éléments exceptionnels à -7 MDH provenant de coûts de restructuration et sans la quote-part des résultats de Saemog (Société d’Aménagement d’Essaouira Mogador) de -54 MDH dont Risma est actionnaire à 40 %, le RNPG serait de 15 MDH. Ce résultat est également pénalisé par les charges financières qui pèsent aujourd’hui pour -140 MDH.Ces bons résultats font qu’en 2014, le groupe Risma prévoit l’ouverture d’un Ibis de 128 chambres à Casablanca (Ibis Casanearshore), de deux nouveaux Ibis Budget (Fès et Rabat) et d’un «So Lounge» à Rabat . Risma prévoit également une opération de réduction de capital par absorption de pertes d’un montant de 464.519.800 dirhams dans l’objectif d’apurer les reports à nouveaux négatifs relatifs aux exercices antérieurs, suivie d’une augmentation de capital du même montant par incorporation d’une partie de la prime d’émission. A l’issue de ces deux opérations, Risma conservera le niveau actuel de son capital social soit 795.941.500 dirhams et disposera pleinement de sa capacité à distribuer une partie de ses bénéfices futurs .A l’horizon 2015, RISMA affichera des revenus et une capacité bénéficiaire significativement renforcés , la majorité des ouvertures étant arrivés à maturité. L’impact des futurs coûts de démarrage sur les prochaines unités en ouverture deviendra marginal.Une montée en puissance du segment haut de gamme et une poursuite du développement axée sur le segment très économique sont les clés de voûte de cette stratégie   A propos de RISMA Risma est le premier opérateur touristique au Maroc avec 30 unités hôteliers soient 4 662 chambres réparties dans 13 villes à travers 8 marques fortes. Risma est également le premier investisseur touristique national avec 4,8 milliards de dirhams engagés d’ici à 2015 et 2 750 emplois directs créés L’actionnariat actuel de RISMA est détenu comme suit : le groupe Accor à hauteur de 33,5 %, le groupe BMCE à 24,8 %, la CIMR à 10,1 %, CFG et son fonds d’investissement T Capital à 7,7 %, MAMDA-MCMA à 6,7% et 17,1 % de flottant en bourse.  SOURCE WEB Par Tourisma Post Tags : Amine Echcherki, Président du Directoire Risma- Marc Thépot, Vice Président du Directoire - Sofia Benhamida, membre du directoire en charge des Finances- RISMA, premier opérateur touristique au Maroc- taux d’occupation en hausse sur tous les segments à 64%, soit une hausse de 9 points, comparé à décembre 2012, et largement supérieur au marché qui s’élève à 43%- L’actionnariat actuel de RISMA est détenu comme suit : le groupe Accor à hauteur de 33,5 %, le groupe BMCE à 24,8 %, la CIMR à 10,1 %, CFG et son fonds d’investissement T Capital à 7,7 %, MAMDA-MCMA à 6,7% et 17,1 % de flottant en bourse- Risma est le premier opérateur touristique au Maroc avec 30 unités hôteliers soient 4 662 chambres réparties dans 13 villes à travers 8 marques fortes- Risma est également le premier investisseur touristique national avec 4,8 milliards de dirhams engagés d’ici à 2015 et 2 750 emplois directs créés-