Tourisme Vision 2020 Un deuxième comité de pilotage pour une gouvernance en panne

Tourisme  Vision 2020   Un deuxième comité de pilotage pour une gouvernance en panne



Le ministère entend consolider la présence du Maroc sur les marchés prioritaires. La stratégie nationale du tourisme «Vision 2020» accuse un retard patent sur le plan gouvernance et pilotage. Aucune des trois principales mesures prévues par cette stratégie n’a encore vu le jour. Toujours pas d’agences de développement touristiques (ADT) qui devaient pourtant être créées entre 2011 et 2012. Idem pour la Haute Autorité du tourisme dont les contours ne sont même pas encore précisés. Et le Conseil national du tourisme, normalement prévu pour 2011, se fait également attendre. Cette instance de pilotage est censée s’assurer du suivi et de l’évaluation de la stratégie touristique et doit être composée des représentants du secteur public et privé.Pour se rattraper, ces derniers ont mis en place un premier comité de pilotage en avril dernier, soit un peu plus de 3 ans après le lancement de la Vision 2020. Le 2 juillet dernier, Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, et Ali Ghannam, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) co-présidaient la réunion du deuxième comité de pilotage Public-Privé. Ce dernier a été consacré à la présentation des feuilles de route des 6 commissions mixtes thématiques. Ces dernières portent sur le suivi des chantiers stratégiques de la vision 2020 que sont la gouvernance, le produit et l’investissement, la promotion et l’aérien, le capital humain, le tourisme durable, la compétitivité et la qualité. Ces 6 commissions ont, pour rappel, été mises en place lors du premier comité de pilotage en avril à Casablanca. «La principale mission de ces commissions est d’identifier les thématiques et les chantiers prioritaires et d’assurer la résolution des problématiques clés avec le concours et la contribution des différentes parties prenantes», souligne le ministère du Tourisme.Haddad a rappelé lors de ce comité l’importance de la mobilisation de tous les acteurs pour capitaliser sur les acquis du secteur et accélérer la réalisation des chantiers de la Vision 2020. Il a souligné l’importance du travail effectué au niveau des 6 commissions mixtes dans le processus de formalisation du pilotage conjoint de la stratégie, déclare le ministère sans apporter de précisions. Par ailleurs, cette réunion a été aussi l’occasion de partager les actions arrêtées par les commissions thématiques ainsi que la présentation des axes et projets priorisés au niveau de chacune d’elle pour la période 2014-2015. Ainsi, la commission de gouvernance se focalisera, dans un premier temps, sur la mise en place des instances en charge de la gouvernance territoriale et de la réorganisation de l’Observatoire du tourisme pour travailler ensuite à la création de la Haute Autorité du tourisme. La commission compétitivité veillera, quant à elle, sur la modernisation de la réglementation et professionnalisation des métiers et assurera la mise en place d’un dispositif intégré d’appui aux entreprises et métiers du tourisme.«En charge de l’élaboration du monitoring du suivi de la durabilité et du volet réglementation environnementale, la commission durabilité assurera, elle, la mise en place du dispositif de sensibilisation et de formation ainsi que des initiatives et des projets réussis en matière de tourisme durable. La commission capital humain œuvrera, pour sa part, au niveau de l’orientation et de la planification de l’offre de formation et veillera à l’amélioration de l’attractivité du secteur professionnel notamment pour ce qui est de la formation continue et de la gestion des RH et de la gestion des carrières», souligne le ministère du Tourisme. Par ailleurs, l’action de la commission promotion et communication portera sur le lancement d’un programme MICE Maroc, ainsi que la mise en place de différents work-shops et éductours pour «consolider la présence du Maroc dans les marchés prioritaires», précisent les services de Haddad. Enfin, la commission produit et investissement installera les mécanismes et mesures favorisant la dynamique de l’investissement touristique, notamment la prime d’investissement et les incitations fiscales relatives au volet animation et golfs. 4 Juillet 2014 _SOURCE WEB Par LE MATIN Tags : La stratégie nationale du tourisme «Vision 2020»- retard patent sur le plan gouvernance et pilotage- agences de développement touristiques (ADT)- Haute Autorité du tourisme (HAT)- Conseil national du tourisme (CNT)- Le 2 juillet dernier, Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, et Ali Ghannam, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) co-présidaient la réunion du deuxième comité de pilotage Public-Privé consacré à la présentation des feuilles de route des 6 commissions mixtes thématiques  -La principale mission de ces commissions est d’identifier les thématiques et les chantiers prioritaires et d’assurer la résolution des problématiques clés avec le concours et la contribution des différentes parties prenantes-