Transport touristique terrestre Un label vert pour la filière

Transport touristique terrestre  Un label vert pour la filière



Le deuxième forum de la FNTT est prévu les 4 et 5 décembre à Tanger. Ph. DR  La Fédération nationale du transport touristique terrestre place son deuxième Forum régional, prévu les 4 et 5 décembre prochains à Tanger, sous la bannière de la durabilité. Quelque 200 participants sont attendus à cet événement auquel sont invitées des associations étrangères. Rouler vert et responsable. Ce sera le mot d’ordre du deuxième Forum de la Fédération nationale du transport touristique terrestre (FNTT), prévu les 4 et 5 décembre à Tanger. «À la veille de COP 21 de Paris et de la COP 22 à Marrakech, notre Fédération a décidé d’évoquer la problématique de la durabilité du transport touristique terrestre. Notre filière fait de la durabilité l’une de ses priorités et nous allons œuvrer dans ce sens avec nos membres pour la mise en place d’un label vert spécifique à notre activité», annonce Othmane Cherif Alami, président de la FNTT. C’était lors d’une conférence tenue le 12 novembre à Casablanca. C'est ainsi que le deuxième Forum régional sera placé sous le thème de «La durabilité et le transport touristique terrestre au Maroc». Événement auquel plus de 200 participants sont attendus. Il réunira l’ensemble de la chaine de valeur, notamment les opérateurs, les sociétés de leasing et les constructeurs automobiles, entre autres. «Des invitations ont été adressées aux associations du transport touristique terrestre de la France, de l'Espagne, du Portugal et de la Turquie pour permettre d’échanger sur les best practices, leurs expériences et les innovations pour un transport terrestre touristique éco-durable», précise pour sa part Rachid Bouamara, président délégué de la FNTT. La corporation a également annoncé sa volonté de réunir à ce Forum le ministère du Transport et de l’équipement, celui du Tourisme, mais aussi le département de l’Environnement. «Pour les dix prochaines années, le ministère du Tourisme est membre d’une commission spéciale sur le développement durable au sein de l’Organisation mondiale du tourisme. Nous espérons avoir un premier bilan des travaux afin que nous puissions partager les normes à mettre en place. À noter également qu’il existe une loi-cadre datant de mars 2014 qu’il faudrait rappeler à l’ensemble des opérateurs du transport touristique», souligne Alami. Rappelons que le transport touristique terrestre, c'est environ 2.000 véhicules, soit 50.000 sièges. Les trois quarts des opérateurs sont de petites structures possédant moins de cinq véhicules. Le 17 Novembre 2015 SOURCE WEB Par Le Matin Tags : La Fédération nationale du transport touristique– Forum régional– la bannière de la durabilité- associations étrangères– Fédération nationale du transport touristique terrestre (FNTT)– la mise en place d’un label vert spécifique à notre activité– Othmane Cherif Alami, président de la FNTT- La durabilité et le transport touristique terrestre au Maroc– associations du transport touristique terrestre de la France, de l'Espagne, du Portugal et de la Turquie– Rachid Bouamara, président délégué de la FNTT– le ministère du Transport et de l’équipement– Tourisme–