Voici pourquoi le rapport Kohler est positif pour le Maroc

Voici pourquoi le rapport Kohler est positif pour le Maroc

La rencontre bilatérale entre Kohler et la délégation marocaine début mars à Lisbonne.

Le rapport de Hörst Kohler, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies, était très attendu. Il a été présenté mercredi 21 mars dans l'après midi au Conseil de sécurité. Ce rapport donne raison au Maroc sur plusieurs points. Les voici.

Le rapport (en fait un briefing, mais qui a fait l'objet d'un document écrit), a démenti totalement la propagande algérienne ainsi que tous ceux qui ont cru pouvoir affirmer que Hörst Kohler était contre le Maroc.

Voici les 7 points du rapports positifs pour le Maroc:

L'envoyé personnel a en effet confirmé le leadership des Nations Unies dans la recherche d'une solution définitive. C'est une réponse directe à toutes les tentatives d'inclure l'UA ou d'élargir les consultations à l'UA et/ou à l'UE. L'envoyé personnel a insisté sur le caractère exclusif du processus onusien.

Il a précisé que lors de ses réunions en Afrique et en Europe ainsi qu’avec l’ensemble de ses interlocuteurs, il a "rappelé la résolution 2351 du Conseil de Sécurité des Nations Unies et réitéré que ce sont les Nations Unies qui ont le leadership.[Ses] es interlocuteurs ont agréé".

Il a ajouté que dans tous ses contacts, les responsables européens et africains "ont souligné sans exception, l’appui à ses efforts pour parvenir à résoudre ce conflit de longue durée".

2- Le compromis et le réalisme comme paramètres fondamentaux de la recherche d’une solution politique.

A plusieurs reprises, il a évoqué la nécessité pour les parties de faire preuve de réalisme et d’esprit de compromis. Par exemple;

-"Je m’attends à ce que les parties fassent preuve de réalisme et de volonté de compromis".

-"Ces paramètres sont relevés par le Conseil de Sécurité depuis le rapport de Van Walsum, l’ancien Envoyé personnel en 2008".

-"les discussions ne vont être fructueuses que si elles sont conduites dans le cadre du réalisme et du compromis".

3-L’envoyé personnel a relevé le rôle de l’Algérie, de l’intégration régionale et du rapprochement entre le Maroc et l’Algérie et a comparé cela à l’histoire de la France et de l’Allemagne.

4- Il rappelle que son rôle n’est pas de proposer une solution mais d’aider les parties à s’engager dans des négociations pour trouver elles-mêmes une solution politique. C'est exactement la position marocaine. Son rôle est celui de facilitateur.

5- A aucun moment, il n’a évoqué l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne, qui n’a aucun lien avec les Nations Unies, même si la Commission de l’Union Européenne a apporté mecredi matin les éclaircissements sur son interprétation de cet arrêt. Les parties adverses du Maroc avaient insisté pour que cet arrêt soit mentionné.

6. Kohler a souligné le caractère "bilatéral" des rencontres. Les parties adverses avaient présenté les discussions comme un début de négociations, ce qui est faux.

7. "Les membres du conseil de sécurité ont souligné l'importance de maintenir un engagement constructif pour faire avancer le processus politique. Les membres du conseil ont exprimé leur préoccupation au sujet de la situation à Guergarate et rappelé l'importance du maintien du statu quo tel que mentionné dans le rapport du SG et, à cet égard, la nécessité de la mise en oeuvre complète de la résolution 2351," selon ce qu'a annoncé le service de presse de l'ONU.

A cet égard, il est à noter que les membres permanents du Conseil de Sécurité, notamment la France et les Etats-Unis, ont affirmé la nécessité du retrait immédiat et inconditionnel du polisario de la zone de Guerguerate afin de préserver le statu quo. Ils ont réaffirmé le leadership exclusif de l’ONU sur ce dossier.

Le 22 mars 2018

Source Web : Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le Roi Mohammed VI reçoit Horst Kohler

Le Roi Mohammed VI reçoit Horst Kohler

Le Roi Mohammed VI, a reçu, mardi au Palais Royal de Rabat, M. Horst Kohler, envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara maroca...