Le MDD a tenu ses promesses.

Le MDD a tenu ses promesses.

Ils sont venus, ils étaient presque tous là : le Président de Région Marrakech Safi, le Directeur de la DRDQ au Ministère du Tourisme, le Directeur Marketing de l’ONMT, les Présidents de la FNAVM et de la FNIH, les présidents d’Associations Régionales des Agences de Voyages et de l’Hôtellerie et des professionnels du tourisme des quatre coins du Royaume, tout ce beau Monde est venu pour assister à la première du Marrakech Digital Day.

Ce Mercredi 13 Février, c’est dans une salle comble avec plus de 150 participants que tour à tour, des intervenants de qualité se sont relayés pour étayer leur vécu en matière d’approche digitale.

Le Professeur HANSALI, chercheur à l’ENCG Marrakech et président de la fondation Maroc Numérique, a ouvert le bal par une présentation de qualité qui a démystifié de manière magistrale les craintes que pouvait avoir l’assistance par rapport à ce phénomène du siècle qu’est la digitalisation. De l’origine jusqu’à nos jours et de manière académique, la salle s’est imprégnée de son savoir et apprécié la manière dont il a su transmettre son message.

Puis se fut au tour de  Taoufik ABOUDIA,  CEO de Emerging Business Factory, qui passa du story-telling au story-selling et du digital au phygital tout en employant un vocabulaire simple pour se faire comprendre par l’assistance. EBF est un incubateur de startup qui chacune dans sa spécialité est à même d’apporter une réponse concrète aux attentes des professionnels du tourisme, surtout dans la création de contenu et d’accompagnement vers la transition digitale.

Fraichement débarqué de France, mais ancien élève du Lycée Victot Hugo, Jéremie DAUM, consultant formateur en communication digitale, a déroulé les 10 outils indispensables pour se mettre à jour en matière de transformation digitale : de l’application au site web, en passant par les réseaux sociaux, toute la panoplie digitale de la plus onéreuse à la gratuite  a été distillée à l’assistance qui en a évalué les opportunités et la possibilité de sauter le pas de manière structurée.

Karim BENHLAL, du 360  a  donné un aperçu des statistiques du digital au Maroc en matière de Medias ainsi que leur taux de pénétration chez les consommateurs nationaux.  Il a insisté sur  l’apport de la presse électronique en matière de publicité et de Marketing pour les entreprises nationales afin de booster leur chiffre d’affaire

Enfin, last but not least, Amine BYAD du département Juridique de la commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel,  a donné un cour sur les avancées de son département qui permet au Maroc de jouer dans la cour des grands en matière de protection de données.

Le clou de cette journée fut le Jeune Ismaël LOUBARIS, celui qui est tombé dans le digital de prime abord. Avec une grande humilité et une maitrise parfaite du verbe, il a apporté son témoignage quand au contenu de la matinée, rendu hommage aux intervenants, fait le point sur la situation digitale du secteur touristique marocain, démontré la nécessité de se mettre à niveau et surtout de considérer la digitalisation comme une opportunité et non comme une menace.

Enfin, je voudrai ici rendre hommage à Fouad HOUSNI, président de la commission Marketing & Communication au sein de l’ARAVMS, pour avoir initié cette journée mémorable et l’avoir menée à son terme au grand bien de nous tous.

Vivement le MDD 2020.

Le 17 Février 2019

Source web Par Blogtrotter

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Rénovotel n’a pas accroché

Rénovotel n’a pas accroché

Entre 2013 et 2016, neuf établissements ont bénéficié du financement Un encours d’à peine 79,2 millions de DH contre un objectif initial de 1,3 millia...