Energies renouvelables: la biomasse aura sa feuille de route

Energies renouvelables: la biomasse aura sa feuille de route

Le secteur devrait se doter d’une feuille de route d’ici 2020. Le ministère de l’Énergie travaille d’ores et déjà sur le projet. Plusieurs réunions avec les parties prenantes ont déjà été organisées.

C’est une bonne nouvelle pour le secteur de la biomasse. Les Inspirations Éco affirme, en effet, dans sa livraison du jour, qu’une feuille de route est en préparation et que le ministère de l’Énergie s’affaire activement pour faire aboutir ce projet le plus tôt possible. On apprend ainsi que ce ministère, dirigé par Aziz Rabbah, a organisé récemment plusieurs rencontres autour dudit projet, après avoir déjà publié, en février dernier, une étude sur la question.

L’idée de ces concertations est surtout de discuter des voies et moyens à mettre en œuvre pour accélérer la mise en place de cette stratégie, qui devrait être effective à partir de 2020, dans la perspective du relèvement des engagements climatiques du Maroc à l’horizon 2030, notamment pour se conformer aux résultats du GIEC, précise le quotidien.

Cependant, il faut noter que les discussions butent sur plusieurs points tels que le niveau de contribution de la biomasse à la production d’énergie aux côtés du solaire, de l’éolien et de l’hydraulique. Les Inspirations Éco fait aussi remarquer que l’on ne sait toujours pas encore comment le département de l’Énergie compte articuler et déployer ce dispositif intimement lié à la valorisation des déchets et à l’économie circulaire. Se pose aussi la question de la place qu’il faudra accorder au privé et aux territoires, dont certains sont engagés dans un système de gestion déléguée.

L’accent sera mis sur plusieurs aspects, notamment la collecte et la gestion des décharges contrôlées, ainsi que l’intégration dans le système productif national. Le journal précise que la mise en œuvre des deux premières mesures sera confiée au SEDD. Le ministre de l’Énergie a aussi insisté sur la nécessité de coordonner les actions de toutes les parties prenantes en travaillant sur la facilitation de l’accès à l’information. Il est aussi question de la mise en place d’un observatoire dédié à la valorisation énergétique de la biomasse, dont le rôle sera de faciliter l’accès à l’information relative aux textes législatifs, réglementaires et normatifs, aux processus technologiques, aux performances énergétiques… On apprend aussi que la feuille de route devrait encourager, entre autres, le développement des normes pour les équipements et le renforcement des compétences.

Le 29/04/2019

Source web Par Le 360

amdgjb

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Costa Rica, pays 100% vert

Costa Rica, pays 100% vert

Le Costa Rica, ce petit pays d’Amérique Centrale, qui est déjà en tête des pionniers de l’écologie, vient de dire adieu au plastique et aux émissions ...