Les agences onusiennes poursuivent leur lutte contre le mariage des enfants

Les agences onusiennes poursuivent leur lutte contre le mariage des enfants

L'évènement vise à soutenir le plaidoyer, la mobilisation sociale et la sensibilisation pour mettre fin au mariage des enfants. Ph. DR

Les agences système des Nations unies au Maroc, UNFPA, Unicef et ONU Femmes, ont organisé ce lundi matin à Rabat, une table ronde autour du mariage d’enfants, afin de renforcer le plaidoyer et l’engagement pour y mettre fin.

Cette rencontre, tenue en collaboration avec l’ambassade de Belgique au Maroc, vise à renforcer l’initiative conjointe pour vaincre le fléau, lancée en octobre dernier par les 3 agences onusiennes.

«Le mariage des enfants est une préoccupation majeure pour nos 3 agences et un axe prioritaire de notre intervention. Aussi, nous saisissons l’opportunité des 16 jours d’activisme pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles, pour organiser cette rencontre afin de marquer notre mobilisation autour de ce fléau. Les droits des enfants constituent une composante fondamentale des droits humains. Ils sont l’objet de plusieurs traités internationaux, principalement la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) dont le 30e anniversaire a été commémoré le 20 novembre dernier. Tous ces droits se trouvent menacés et compromis par le mariage d’enfants», a souligné Luis Mora, représentant de l’UNFPA au Maroc au nom des trois agences partenaires.

«La rencontre que nous organisons aujourd’hui vise à mettre davantage la lumière sur ce phénomène et à soutenir le plaidoyer, la mobilisation sociale et la sensibilisation pour y mettre fin. Ces efforts nécessitent de même le renforcement de la connaissance et des données, de l’autonomisation des filles, de l’accès au service, de la législation, ainsi que de la communication», a-t-il ajouté.

Le 09/12/2019

Source web Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation