Oxfam exhorte les pays riches à s’engager pour le climat

Oxfam exhorte les pays riches à s’engager pour le climat

Après la tenue de la COP25 à Madrid du 2 au 13 décembre, beaucoup de responsables et acteurs climatiques n’ont pas hésité à faire part de leurs impressions vis-à-vis des interventions y afférentes. Tel a été le cas de Chema Vera, directeur général d’Oxfam international qui a souligné, en réponse à un communiqué publié à l’issu de la Conférence des parties, que cette rencontre n’a pas apporté de réelles solutions aux problèmes climatiques.

Par ailleurs, Chema Vera a mis en lumière l’impact de la crise climatique sur le déplacement interne des populations les plus pauvres, dans la mesure où chaque 2 secondes, une personne est forcée de quitter son foyer pour fuir les conséquences néfastes du changement climatique. Il exhorte donc les pays développés à soutenir, à travers des financements additionnels, les plus démunis, afin justement de les aider à bien gérer cette calamité climatique menaçant leur existence.

Il convient de rappeler qu’Oxfam est un mouvement citoyen mondial créé en 1995. Il collabore avec des milliers de partenaires dans plus de 90 pays. Dès sa création, Oxfam s’est toujours fixé pour objectif de lutter contre les inégalités, la pauvreté et l’exclusion sociale, en plaçant la durabilité au cœur de leur préoccupations.

Publié le 26/12/2019

Source web Par le matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le développement durable en débat

Le développement durable en débat

L’Université Euro-Méditerranéenne (UEM) de Fès a abrité, mardi, un atelier sur le thème «Soutenabilité : vers un nouveau paradigme de développement e...

Climat: la COP25 à bout de souffle

Climat: la COP25 à bout de souffle

Après deux nuits de tractations intenses, les quelque 200 pays signataires de l'Accord de Paris tentaient toujours dimanche matin à Madrid d'éviter u...