Fès Les valeurs de paix au Festival amazigh

Fès    Les valeurs de paix au Festival amazigh

La 7e édition, du 15 au 17 juillet Tables rondes, expositions, chants…au programme ET de sept pour le Festival de la culture amazighe dont les préparatifs vont bon train. La nouvelle édition est prévue du 15 au 17 juillet avec la participation de bon nombre d’experts nationaux et internationaux et de leaders de la société civile Organisé par la Fondation Esprit de Fès, l’Association Fès-Saiss, le Centre Sud-Nord, en partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe et la Fondation BMCE, ce septième festival sera tenu sous le thème «la langue amazighe dans l’éducation et les médias au Maghreb et dans la diaspora». «Ce festival, qui s’inscrit dans le cadre de la promotion de la culture amazigh, sera l’occasion pour révéler l’impact positif de la diversité culturelle en général sur le développement durable et la préservation du patrimoine», promet Moha Ennaji, directeur de l’événement. Selon lui, cette septième édition du festival de la culture amazighe a pour objectif la consolidation de la cohésion sociale et du processus de développement social et la promotion des valeurs de paix et de dialogue entre les cultures. Le festival mettra en évidence l’impact positif du multiculturalisme et de la modernité en général et de la culture amazighe en particulier sur l’intégration de la langue amazighe dans la vie publique. Au programme, figurent six séances plénières de tables rondes sur «le patrimoine amazighe et le rôle de l’identité dans le changement social et le développement humain», «Tamazight dans le système éducatif et dans les médias algériens: de la stigmatisation à une prise en charge déficiente», «l’amazighité retrouvée. Ou comment se construit-on une modernité à partir de l’authentique», et « la dimension civilisationnelle de l’intégration de la culture amazighe». Les participants discuteront aussi de «l’expérience de la chaîne Tamazight», «l’oralité et les contes amazighs dans l’éducation au Maroc», «la chanson dans les manuels amazighs algériens», et «les représentations socioculturelles de l’amazigh dans le système éducatif». Ces réflexions se veulent une opportunité pour les experts, les chercheurs et les acteurs de la société civile de débattre des questions relatives aux échanges culturels et leur rôle dans le développement et le dialogue euro-maghrébin. Le Maghreb, en particulier le Maroc, qui a une tradition ancestrale de la diversité (culturelle, linguistique, ethnique et religieuse) et qui a toujours été un carrefour de civilisations privilégié, peut apporter une contribution fondamentale au rapprochement des peuples En plus du congrès, le festival proposera également des concerts sur la chanson amazighe, des activités poétiques et artistiques représentant les différentes régions du Maroc et des contributions d’artistes étrangers qui feront revivre l’héritage littéraire et artistique amazighs. Programme artistique • Vendredi 15 juillet 2011 Place Bab Boujloud à 19h - Ahwash - Groupe Tifyur - In Con Trada (Italie) Place Bab Makina à 20h30 - Rumba Tarumba (Flamenco, Catalogna) - In Con Trada (Italie) - Hadda Ouakki - Daoudia • Samedi 16 juillet 2011 Place Bab Boujloud à 19h - Daq Sif - Mayara Band Place Bab Makina à 20h30 - Ahidous Maestro - Groupe Ferroudja Saidia - Tachinwit • Dimanche 17 juillet 2011 Place Bab Boujloud à 19h - Ribab Fusion - Ithran Al Houceima Place Bab Makina à 20h30 - Chanteur Mohammed Mellal - Défilé Caftan Marocain par Khadija Elmaizi - Chanteur Mohamed Rouicha De notre correspondant, SOURCE WEB Par Youness SAAD ALAMI L’Economiste