Que penser du plan Relance et Soutien proposé aux hôteliers par Expedia

Que penser du plan Relance et Soutien proposé aux hôteliers par Expedia

Expedia propose un plan de relance mondial pour aider les hôteliers. Décryptage avec Fabienne Ardouin, hôtelière et co-présidente du département Europe et Numérique au sein du Groupement national des indépendants (GNI).

En quoi consiste ce plan d'aide ?

Expédia a besoin de retrouver de la clientèle et c’est ce qu’ils font en proposant des avantages. Son plan de relance et de soutien va commencer le 25 juin et s’achèvera le 23 septembre. L’établissement doit décider d’y souscrire avant le 25 juin, ce qui lui laisse peu de temps (fonction opt-in). Ce programme propose d’abord un système de crédits destiné à booster la visibilité de l’établissement au travers de son outil Accelerator. Ensuite une réduction de commission de 10% pour les trois mois. Attention, il ne s’agit pas de 10 points. A titre d’exemple, si vous payez 18% de commission, vous descendrez à 16,20%. Cette réduction va s’appliquer à toutes les réservations prises durant cette période et il faudra bien vérifier qu’elle soit appliquée. Dernier point, les factures ‘Hotel Collect’ seront à régler sous 90 jours au lieu de deux semaines.Le professionnel pourra aussi quitter le programme avant la fin, ça s’est plutôt bien.

Y-a-t-il des contreparties ?

Oui. L’établissement va devoir fournir une remise de 10%. Mais surtout, il va être automatiquement inscrit au service d’ajustement tarifaire. C’est un robot qui recherche les prix les moins chers et les tarifs d’Expedia seront ainsi automatiquement alignés sur le tarif en ligne le moins cher. On retrouve la notion de parité tarifaire qui nous était imposée et qui est tombée avec la Loi Macron. Ceux qui vont adhérer au programme devront penser à se désinscrire (opt-out) de ce service d’ajustement le 24 septembre.

Que conseillez-vous ?

Tout dépend de sa commercialisation. Un hôtel qui travaille traditionnellement avec des clientèles américaines ou d’Asie ne gagnera pas en clientèle cet été… Il faut savoir que ce programme concerne les dates de réservations mais pas les dates de séjour. L’établissement a-t-il un besoin de remplissage sur des dates potentiellement à long terme ? C’est une des questions à se poser.

Le 18/06/2020            

Source Web Par Lhotellerie-Restauration

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Amazon : à la (re)conquête du tourisme

Amazon : à la (re)conquête du tourisme

Amazon multiplie les investissements, notamment dans le développement de solutions technologiques, et accroît ses partenariats stratégiques avec les plus imp...