Reprise du trafic aérien : Une décision gouvernementale imminente ?

Reprise du trafic aérien : Une décision gouvernementale imminente ?

Au regard de l’évolution positive de la situation épidémiologique, une source ministérielle nous déclare que la reprise du trafic aérien avec les marchés internationaux qui ne présentent pas de risques sanitaires est imminente. La rencontre qui aura lieu vendredi 19 juin entre le Chef du gouvernement, sa ministre du transport aérien et les opérateurs de la CNT sera l’occasion d’aborder ce sujet voire de donner lieu à une annonce.

« S’il convient de rester prudent, la décision gouvernementale de reprise du trafic aérien, aussi bien domestique qu’international, sera actée dans les prochains jours », nous révèle une source fiable proche du ministère du Transport aérien.

Opérateurs marocains et étrangers font du forcing

« En effet, face à la pression des opérateurs publics et privés (CNT, RAM …) qui perdent de l’argent chaque jour mais aussi de leurs homologues étrangers, la décision de rouvrir le ciel marocain est imminente.

« Ainsi, dans un courrier, daté d'hier, du syndicat français du tour-opérating adressé à la ministre du Tourisme, "Les entreprises du voyage" l'ont exhortée à les informer de la date de réouverture du ciel marocain pour être en mesure de satisfaire la très forte demande de clients qui s'est manifestée dans l'Hexagone pour un séjour au Maroc » (voir copie à la fin de l'article).

« A moins que la situation sanitaire ne se détériore brusquement, elle sera donc annoncée par El Otmani dans les jours à venir, pour entrer en vigueur au plus tard à la fin de l’état d’urgence sanitaire (le 10 juillet) mais peut-être même avant », affirme notre interlocuteur.

Pas de vols domestiques avant que tout le Maroc ne passe au vert

« Les vols domestiques, quant à eux, ne pourront reprendre qu'au moment où il n’y aura plus deux zones , une confinée et l'autre deconfinee, et que les 75 provinces du Royaume passeront au vert .

« On en saura sans doute un peu plus dans les jours à venir, quand seront annoncées des mesures d’assouplissement du confinement.

"Mais sachant que les plus grands aéroports du Maroc (Casablanca, Marrakech et Rabat) sont situés dans la zone 2, où il est interdit de circuler entre les villes, il faudra encore attendre quelques semaines avant qu'ait lieu la reprise des liaisons domestiques.

« Ceci dit, à valeur aujourd’hui, le dernier NOTAM (message aux navigants) publié par la direction de l’aviation civile (DGAC) qui a suspendu le trafic aérien jusqu’au 10 juillet ne sera pas prorogé à une autre date.

La reprise du trafic aérien se fera pays par pays

« De plus, contrairement à certains pays européens  comme l'Espagne qui n’émettent plus de restrictions sur l’origine des vols, la reprise du trafic aérien au Maroc ne sera pas globale mais se fera progressivement pays par pays.

« Bien évidemment, les liaisons aériennes pour les passagers ne reprendront qu’avec les pays où la situation épidémiologique est maîtrisée.

Aucun vol vers le Brésil,la Chine et les USA jusqu’à 2021

« Il est par exemple exclu que la RAM reprenne ses vols vers le Brésil, la Chine et les Etats-Unis  qui constituent actuellement les principaux foyers d’infection planétaire de la pandémie du Covid 19.

« Par conséquent, l’arrêt des liaisons vers Washington, Sao Paolo et Pékin devrait durer au moins jusqu’à la fin de l’année courante.

« Hormis les instructions gouvernementales d’éviter les destinations durement touchées par la crise sanitaire, les compagnies aériennes sont également en train de changer leur programme de vols.

Les séjours au Maroc reprogrammés partout dans le monde

« Plusieurs destinations vont sauter, voire disparaître car les transporteurs aériens vont se concentrer, au moins dans un 1er temps, sur celles des pays où la situation évolue favorablement et est jugée sûre comme notre pays.

« En effet, pour se convaincre de l’attrait international du Maroc il suffit d’aller sur les sites de réservations des compagnies aériennes comme Air France, Lufthansa, Transavia … ou de réservations de séjour à l'image de Booking … où il figure en très bonne place dans les offres de réservations.

 « Ainsi, grâce à sa gestion exemplaire de la crise, le Maroc doit s’attendre à recevoir un maximum de touristes étrangers au moment de la réouverture de ses frontières

La gestion exemplaire de la crise attirera de nombreuses arrivées étrangères

« En effet, si notre industrie du tourisme a beaucoup souffert après l’arrêt total des liaisons aériennes, elle va pouvoir capitaliser sur l’image d’un pays qui a surpris et a été encensé  par l'ensemble des médias de la planète.

« En dehors de sa gestion exemplaire, avec un taux de mortalité parmi les plus bas du monde, le Maroc a également mis en place des protocoles sanitaires stricts dans ses infrastructures touristiques qui ne manqueront pas de rassurer les visiteurs étrangers.

« Tout cela aura pour effet de séduire ses marchés émetteurs traditionnels comme la France et l’Espagne qui seront les premières destinations à être desservies par les compagnies aériennes qui opèrent au Maroc, conclut notre source qui ajoute que l’annonce d’une date de reprise du trafic aérien est une question de jours ou de semaines.

Précisons que ces déclarations ont eu lieu avant que Medias24 n’apprenne la tenue d’une réunion demain, vendredi 19 juin, entre le Chef du gouvernement et la CNT qui pourrait, selon un de ses membres, joint par notre rédaction, faire l’objet, à son issue, d’une annonce de date de reprise du trafic aérien.

Ci-après, le courrier du syndicat français du tour-opérating "Les entreprises du voyage" adressé mercredi 17 juin à la ministre marocaine du tourisme:

Le 18/06/2020

Source Web Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Les oubliés de Jamâa El Fna

Les oubliés de Jamâa El Fna

350 artistes de rue, véritables acteurs de la place, livrés à eux-mêmes Vulnérables en temps normal, ils le sont davantage pendant le confinement Com...